McCain accorde une interview via Twitter

18/03/09 à 13:00 - Mise à jour à 12:59

Source: Datanews

L'ex-candidat aux présidentielles américaines, John McCain, a été hier le premier à accorder une véritable "Twitterview", à savoir une interview constituée de brefs messages sur Twitter. Avant, on se moquait pourtant souvent de McCain pour sa méconnaissance des nouvelles technologies.

L'ex-candidat aux présidentielles américaines, John McCain, a été hier le premier à accorder une véritable "Twitterview", à savoir une interview constituée de brefs messages sur Twitter. Avant, on se moquait pourtant souvent de McCain pour sa méconnaissance des nouvelles technologies.

Le sénateur républicain de 72 ans a été interviewé par George Stephanopoulos, le journaliste politique bien connu de la station ABC. Quelque 225.000 personnes ont suivi les messages de McCain sur Twitter. Il a répondu à une dizaine de questions sans dépasser la limite de 140 signes par message autorisée par Twitter.

A la question "Vous préoccupez-vous du Pakistan ou de l'Iran?", McCain a répliqué: "Des deux. Les défis sont différents, mais importants dans les deux cas". Interrogé pour savoir s'il partage les recommandations faites par l'ex-vice-président Dick Cheney, à savoir qu'Obama affaiblit les Etats-Unis vis-à-vis de la menace terroriste, McCain a répondu qu'il "est trop tôt pour tirer ce genre de conclusion". McCain a également été invité à donner son avis sur un litige né entre sa fille Meghan et un présentateur radio, qui avait dit d'elle qu'elle avait "des formes imposantes". "Je suis fier de ma fille. Elle a aussi le droit d'exprimer son opinion", a-t-il déclaré.

A l'entendre, McCain a commencé à utiliser Twitter le 23 janvier, trois jours après l'investiture de son adversaire qui l'a battu lors des élections présidentielles du 4 novembre. Lors de la campagne qui précéda les élections, les nouvelles technologies ont été plus que jamais à l'ordre du jour.

Nos partenaires