Mauvais résultats pour Sony Ericsson

23/07/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Au cours du deuxième trimestre, le fabricant de GSM Ericsson a quasiment vu son bénéfice partir en fumée. Par rapport à Nokia et LG, le contraste est saisissant.

Au cours du deuxième trimestre, le fabricant de GSM Ericsson a quasiment vu son bénéfice partir en fumée. Par rapport à Nokia et LG, le contraste est saisissant.

La coentreprise japonaise/suédoise Sony Ericsson annonce la suppression de 2.000 postes de par le monde, sur un total de 12.000. Cette mesure est indispensable pour réduire les coûts d'exploitation et rétablir des marges bénéficiaires. Au cours du deuxième trimestre, Sony Ericsson a quasiment vu son bénéfice partir en fumée. L'entreprise n'a engrangé que 6 millions d'euros de bénéfice net au cours du deuxième trimestre, alors que le premier en avait encore généré 133 millions. L'an dernier, lors de la même période, Sony Ericsson avait même enregistré un bénéfice net de 220 millions.

Parmi les raisons identifiées par Sony Ericsson, on relève l'intensification de la concurrence et le ralentissement des ventes dans le segment supérieur, celui des coûteux GSM haut de gamme. Par contre, la vente des modèles d'entrée de gamme et de milieu de gamme est toujours en plein essor. Sony Ericsson avance avoir vendu 24,4 millions de GSM au cours du deuxième trimestre, contre 22,3 au cours du premier.

Sony Ericsson prévoit une croissance de quelque 10% du marché total pour le reste de l'année, cette croissance provenant principalement d'Inde. Nokia est du même avis. Chez Nokia, le bénéfice net a également reculé par rapport à la même période de l'année dernière, mais les chiffres ont toutefois été meilleurs que prévu, avec un bénéfice par action plus élevé. L'entreprise finlandaise espère pouvoir encore accroître une part de marché déjà gigantesque (39,1%). Une nouvelle série de smartphones à écran tactile devrait y contribuer et lui permettre de concurrencer directement l'iPhone d'Apple.

Ce lundi, LG a également publié ses résultats financiers pour le deuxième trimestre. Au total, l'entreprise coréenne a vendu 27,7 millions d'appareils, soit une part de marché de 9,1%. Elle pourrait ainsi dépasser Motorola à la troisième place du classement mondial. Au cours du trimestre précédent, LG s'est déjà emparée de la quatrième place de Sony Ericsson.

Nos partenaires