MasterCard lance le portefeuille électronique 'MasterPass'

25/02/13 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Source: Datanews

MasterCard va lancer un portefeuille électronique pour acheter plus rapidement et de manière plus sûre des produits via le web, d'abord au Canada et en Australie, puis plus tard cette année encore en Europe.

MasterCard lance le portefeuille électronique 'MasterPass'

MasterCard va lancer un portefeuille baptisé 'MasterPass'. Il sera ainsi possible d'acquérir de manière plus sûre et plus rapide des produits et des services via le web. Voilà ce qu'a annoncé l'entreprise ce lundi dans le cadre du Mobile World Congress de Barcelone.

Les gens qui souhaitent payer online avec une carte de crédit, doivent aujourd'hui saisir le numéro de la carte, la date d'expiration de celle-ci, le numéro de vérification, l'adresse de facturation et l'adresse de livraison. "Cela prend trop de temps et c'est beaucoup trop compliqué à compléter sur le petit écran d'un smartphone", explique Jorn Lambert de MasterCard.

MasterPass vous permettra de payer d'un seul clic en ligne, sans devoir entrer toutes ces données. Mais le MasterPass sera également d'application dans les magasins physiques. Vous y payerez au moyen de codes QR ou de la technologie NFC. Les banques et les magasins pourront combiner leurs propres portefeuilles numériques avec le nouveau service de MasterPass.
Le MasterPass sera lancé en mars au Canada et en Australie, puis aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. L'introduction en Europe continentale, au Brésil, en Chine et à Singapour ne se fera pas avant fin 2013. En Belgique, MasterCard s'associera avec BNP Paribas Fortis pour ce service.

Display Card Cette année encore, MasterCard introduira la 'Display Card' au niveau mondial. Elle n'est pour l'instant disponible qu'à Singapour. Il s'agit là d'une carte de paiement avec mini-écran LCD, mini-clavier tactile et bouton marche/arrêt.

Via le mini-écran et le petit clavier, le titulaire de la carte peut créer un mot de passe unique servant d'authentification lors de l'achat online de marchandises et de services, sans qu'il faille recourir à un lecteur de cartes ou au SMS.

A terme, cette carte devrait pouvoir aussi afficher d'autres informations interactives, comme l'aperçu du solde d'un compte et les paiements les plus récents. (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires