Mark Zuckerberg, Steve Ballmer et Al Gore ont tenté d'acheter Twitter

18/10/13 à 14:08 - Mise à jour à 14:08

Source: Datanews

Mark Zuckerberg de Facebook, Steve Ballmer de Microsoft et l'ex-vice-président américain Al Gore ont tous trois essayé de racheter Twitter. Voilà ce qui est dévoilé dans le nouveau livre de Nick Bilton, journaliste au New York Times.

Mark Zuckerberg, Steve Ballmer et Al Gore ont tenté d'acheter Twitter

© Reuters

Dans son livre intitulé 'Hatching Twitter: A True Story of Money, Power, Friendship and Betrayal", qui sortira en librairie début novembre, Nick Bilton, chroniqueur en matière technologique notamment du New York Times, explique qu'il y avait pas mal d'acheteurs potentiels, lorsque Twitter a pris son essor. Et pas des moindres: le directeur de Facebook Mark Zuckerberg, le CEO démissionnaire de Microsoft Steve Ballmer et l'ex-vice-président américain Al Gore.

"Al Gore a approché deux des co-fondateurs de Twitter, à savoir Evan Williams et Biz Stone, en leur proposant quelques verres de vin et de tequila dans sa suite au St. Regis de San Francisco", peut-on lire dans le livre. "Pour sa part, Steve Ballmer a parlé avec Williams à propos d'un rachat lors d'un dîner privé organisé chez Bill Gates."

Et Mark Zuckerberg, le patron du concurrent Facebook, était lui aussi intéressé par Twitter. Il a même proposé un emploi chez Facebook au co-fondateur Jack Dorsey, après que ce dernier ait quitté (temporairement) Twitter.

En outre, 'Hatching Twitter' est une sorte de 'The Social Networking' sous forme d'un livre, où l'auteur explique comment le groupe d'amis fondateurs se dissocia totalement. Pour écrire son ouvrage, Bilton s'est entretenu avec des centaines de personnes: des fondateurs jusqu'à leurs ex-petites amies et les serveurs de leur coffee-shop préféré.

Nos partenaires