Mark Zuckerberg: "Le potentiel Mobile de Facebook est sous-estimé"

24/10/12 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Datanews

Facebook a dépassé les attentes des analystes. Le site de socialisation a certes enregistré durant le troisième trimestre une perte nette de 59 millions de dollars, mais aussi une hausse de 32 pour cent de son chiffre d'affaires qui s'est inscrit à 1,26 milliard de dollars, et ce grâce à une augmentation des rentrées publicitaires, y compris au niveau mobile, bien que dans une moindre mesure.

Mark Zuckerberg: "Le potentiel Mobile de Facebook est sous-estimé"

Facebook a dépassé les attentes des analystes. Le site de socialisation a certes enregistré durant le troisième trimestre une perte nette de 59 millions de dollars, mais aussi une hausse de 32 pour cent de son chiffre d'affaires qui s'est inscrit à 1,26 milliard de dollars, et ce grâce à une augmentation des rentrées publicitaires, y compris au niveau mobile, bien que dans une moindre mesure.

Le trimestre dernier, le chiffre d'affaires publicitaire de Facebook a crû de 36 pou cent à quelque 1,1 milliard de dollars. Les publicités mobiles représentent 14 pour cent de ce chiffre d'affaires publicitaire total. C'est peu en comparaison avec le chiffre d'affaire global de l'entreprise, mais beaucoup par ailleurs, quand on sait que Facebook n'est active que depuis mars de cette année sur le marché de la publicité mobile, un marché qui, de manière générale, en est encore à ses balbutiements.

Précédemment, les analystes s'étaient fait du souci à propos de la position de Facebook sur le marché publicitaire mobile. "Notre potentiel mobile est sérieusement sous-estimé", a répliqué Mark Zuckerberg en s'adressant aux analystes de Wall Street, hier mardi. "Les utilisateurs mobiles passent plus de temps sur Facebook que les utilisateurs d'un desktop. 70 pour cent des surfeurs mobiles visitent quotidiennement Facebook, alors qu'ils ne sont que 20 pour cent parmi les utilisateurs d'un desktop. Et la portée des smartphones ne va faire que croître."

En savoir plus sur:

Nos partenaires