Mark Zuckerberg fait un don de 3 milliards d'euros en vue de guérir toutes les maladiesz

22/09/16 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, et son épouse Priscilla Chan font un don d'un peu moins de 3 milliards d'euros (après conversion) pour combattre toutes les maladies. Le couple fortuné souhaite 'durant la vie de nos enfants encore soit guérir toutes les maladies, soit les empêcher, soit encore les garder sous contrôle'.

Mark Zuckerberg fait un don de 3 milliards d'euros en vue de guérir toutes les maladiesz

© Reuters

Zuckerberg et Chan offrent ces milliards entre autres à Biohub, un centre de recherche en sciences de la vie situé à San Francisco. La mise au point d'une puce de détection d'affections, les moyens de contrôle permanent de la circulation sanguine, et un projet de cartographie des types de cellule peuvent aussi compter sur un don de leur part. Selon le couple de milliardaires, les fonds pour la recherche sont actuellement souvent tellement morcelés qu'aucun bénéficiaire n'arrive vraiment à réaliser des percées significatives.

Pas une utopie

Selon le couple, la guérison de toutes les maladies n'est pas une utopie, mais une réalité bientôt accessible. 'Cela ne signifie pas que les gens ne seront plus jamais malades, mais ce que nous voulons, c'est aider à permettre de traiter tous les affections. Mark et moi croyons que c'est possible et ce, durant la durée de vie de nos enfants', a déclaré Priscilla Chan lors de l'annonce du don.

Prévenir plutôt que guérir

Selon le couple, l'on consacra actuellement beaucoup de temps à guérir des gens malades, mais trop peu dans la recherche d'une solution. Les fonds pour la recherche sont à présent aussi trop souvent dispatchés à différentes instances. En donnant de l'argent de manière ciblée, des solutions plus concrètes devraient voir le jour.

Zuckerberg et Chan avaient l'année dernière déjà créé un fonds de charité. Ils avaient promis d'y injecter 99 pour cent de leur fortune. Si l'on considère la valeur marchande actuelle de Facebook, il s'agit de 45 milliards de dollars.

(ANP/WK)

Nos partenaires