Mark Zuckerberg fait la leçon à Obama à propos de la politique américaine de sécurité

14/03/14 à 17:39 - Mise à jour à 17:39

Source: Datanews

Dans une conversation téléphonique avec le président américain Barack Obama, le directeur de Facebook, Mark Zuckerberg, a exprimé ses frustrations à propos "des dommages que les autorités américaines causent à notre avenir".

Mark Zuckerberg fait la leçon à Obama à propos de la politique américaine de sécurité

© Reuters

Dans une conversation téléphonique avec le président américain Barack Obama, le directeur de Facebook, Mark Zuckerberg, a exprimé ses frustrations à propos "des dommages que les autorités américaines causent à notre avenir". Il vise ainsi les pratiques de mise sur écoute des services de renseignements.

"La confiance dans internet est aujourd'hui plus importante que jamais", écrit encore Zuckerberg sur son profil Facebook. "Pour garder un internet fort, nous devons le sécuriser", estime-t-il. "Chez Facebook, nous consacrons beaucoup d'énergie dans la protection de nos services: nous cryptons la communication, nous utilisons des protocoles sûrs pour le trafic, nous encourageons les utilisateurs à recourir à plusieurs formes d'identification et résolvons les problèmes dans nos services."

"Je suis par conséquent troublé et frustré à propos des nombreuses informations que je reçois sur le comportement du gouvernement américain", ajoute le CEO de Facebook. "Nos ingénieurs travaillent d'arrache-pied pour améliorer la sécurité. Nous voulons ainsi VOUS protéger contre les criminels, ce qui n'est pas le cas de notre gouvernement. Les autorités américaines devraient jouer le rôle de 'champion' vis-à-vis d'internet et ne pas le menacer. Elles devraient faire preuve de plus de transparence sur ce qu'elles font, sous peine que les citoyens pensent au pire."

Zuckerberg a exprimé son mécontentement pas seulement sur Facebook. Il a aussi appelé le président. "J'ai appelé Obama pour lui dire toute ma frustration à propos des dommages que le gouvernement cause à notre futur. Malheureusement, tout semble indiquer qu'il faudra attendre encore pas mal de temps avant que cela change."

Le directeur de Facebook s'était précédemment déjà montré négatif vis-à-vis des pratiques de la NSA. Ce message est apparu sur Facebook après qu'on ait appris que la NSA s'était introduite dans le serveur de Facebook pour accéder à des informations. Le service de renseignement le dément cependant.

En savoir plus sur:

Nos partenaires