Mario Fleurinck quitte l'entreprise d'impression 3D Melotte

04/12/14 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Datanews

Mario Fleurinck quitte l'entreprise Melotte de Zonhoven, une pionnière en impression 3D dans notre pays. Fleurinck l'annonce lui-même via Twitter.

Mario Fleurinck quitte l'entreprise d'impression 3D Melotte

Mario Fleurinck © TR

Depuis 2004, Mario Fleurinck était CEO de Melotte, une filiale du fabricant de métiers à tisser Picanol.

La filiale limbourgeoise de Picanol produit des composants de précision pour l'industrie, les secteurs aérien et aéronautique, ainsi que des implants médicaux.

https://twitter.com/Mariofleurinck/status/540173372442017792">December 3, 2014</a></blockquote><script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Selon la Radio2 flamande, Fleurinck délaisse Melotte 'suite à une divergence de vision avec les actionnaires'.

En mai dernier, l'entreprise de Zonhoven avait encore remporté un 'Best of 10 Years Award' du magazine spécialisé www.industrie.be. Melotte avait alors été couronnée du titre 'Exemple d'innovation'.

A propos de savoir si l'impression 3D était LA technologie de 2013, Fleurinck avait eu l'an dernier la réponse suivante dans le magazine flamand Knack: "Il n'y a jamais eu un tel engouement pour l'impression 3D qu'en 2013. Cela est dû au fait que le paysage de l'impression 3D sera bientôt entièrement redessiné car certains brevets-clés viennent à échéance, ce qui fait que davantage d'entreprises se lanceront sur ce marché et feront baisser le prix des imprimantes 3D encore très chères actuellement. Cela fera évoluer la technologie à un rythme soutenu." (BO)

En savoir plus sur:

Nos partenaires