MacWorld et CES: ni paillettes ni glamour

02/01/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Cette année, Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas et MacWorld à San Francisco devront se passer de Bill Gates et de Steve Jobs.

Cette année, Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas et MacWorld à San Francisco devront se passer de Bill Gates et de Steve Jobs.

En outre, la récession économique, l'absence d'acteurs en vue et celle de nouveaux produits intéressants confirment la prévision qu'il s'agira bien des salons électroniques les plus sobres de ces dernières années.

En ces temps de crise, les fabricants de produits électroniques se doivent de lancer des choses pour le moins spéciales, s'ils veulent attirer le consommateur. Il n'y a cependant guère de chances que cela arrive cette année lors de la 'fête' MacWorld organisée par Apple à San Francisco (5-9 janvier).Le mois dernier déjà, Apple avait annoncé que son patron, Steve Jobs, ne serait pas de la partie et ce, pour la première fois, ce qui a aussitôt coupé court à l'espoir d'un lancement de produit important.

L'on s'attend à ce qu'Apple n'y présente qu'une série d'iMac rafraîchis. Les informations concernant l'iPhone Nano ne sont pas prises au sérieux par les analystes.

Quant au Computer Electronics Show (CES) de Las Vegas (8-11 janvier), il devrait quand même proposer plus et ce, même si l'ex-mentor de Microsoft, Bill Gates, n'y prendra pas la parole. C'est Steve Balmer qui aura cet honneur, et l'on s'attend à ce qu'il introduise Windows 7 au grand public.

Les fabricants d'ordinateurs devraient se concentrer essentiellement sur les netbooks, de mini-ordinateurs portables servant surtout à surfer sur l'internet. L'ordinateur portable compact et bon marché semble en effet être une option intéressante en cette période de récession économique, et Sony souhaiterait également se lancer dans ce segment de marché en croissance rapide.

Le CES prévoit un nombre de visiteurs inférieur à celui des années précédentes et a donc loué un espace beaucoup plus restreint. Nombre d'entreprises y investiront nettement moins, voire en seront complètement absentes. C'est ainsi qu'Adobe et Belkin renonceront à MacWorld, alors que le groupe électronique néerlandais Philips brillera par son absence à Las Vegas.

Nos partenaires