Louvain teste le péage urbain

26/06/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

D'ici janvier 2010, de 1.000 à 1.500 citoyens de Louvain testeront en première en Belgique le péage urbain. Une solution mise en place par IBM avec NXP, similaire à celle inaugurée ce jour à Eindhoven en "première mondiale".

D'ici janvier 2010, de 1.000 à 1.500 citoyens de Louvain testeront en première en Belgique le péage urbain. Une solution mise en place par IBM avec NXP, similaire à celle inaugurée ce jour à Eindhoven en "première mondiale".

La solution imaginée pour Louvain commencera à être déployée en septembre sans doute et devrait être opérationnelle à partir de janvier 2010. De 1.000 à 1.500 personnes seront dotées d'une unité embarquée de NXP, associée au backbone d'IBM. L'objectif est moins de simuler le péage urbain que d'étudier le comportement des conducteurs urbains. D'ailleurs, le calcul du péage pourrait ne pas être exprimé en argent.

Ce pilote est réalisé en étroite collaboration avec Tinc, l'incubateur d'ITS Belgium (Intelligent Transport Systems), l'organisation qui stimule l'innovation ICT dans les domaines du transport et de la mobilité. Le projet fait l'objet d'une demande de financement de 5 millions EUR auprès de l'IWT/IBBT, un premier budget de 300.000 EUR ayant déjà été reçu.

La solution est comparable en partie à celle que vient d'inaugurer la région du sud-est du Brabant néerlandais. Ainsi, les mêmes acteurs sont parties prenantes: NXP pour l'unité embarquée et IBM pour le backbone (avec aux Pays-Bas également CPS Europe pour le boîtier et MagicView pour le site web). Mais le pilote d'Eindhoven se limite à 35 personnes, membres du personnel de NXP ou d'IBM. En revanche, le test aux Pays-Bas base le calcul du péage sur 4 critères: la distance parcourue, l'heure du trajet, le type de route et (dans un second temps) le type de véhicule, ce qui en fait une "primeur mondiale". Le projet se déroule sur 6 mois.

A noter que d'autres villes belges pourraient ensuite rejoindre le projet, notamment Louvain-la-Neuve.

Nos partenaires