Loterie nationale: la bonne planque

03/04/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Que leur arrive-t-il à ces calotins? Et par extension à l'ensemble des politiciens belges. Ce doigt inquisiteur, cette réprobation. C'est à présent au tour de Carl Devlies (CD&V) de vouloir obliger les fournisseurs d'accès à l'internet (FAI) à bloquer les sites de paris en ligne. Et d'exiger une licence pour les casinos en ligne. Interdire l'accès aux sites de jeux aux jeunes de moins de 21 ans. Où va-t-on: voter, soit, mais parier, que nenni.

Que leur arrive-t-il à ces calotins? Et par extension à l'ensemble des politiciens belges. Ce doigt inquisiteur, cette réprobation. C'est à présent au tour de Carl Devlies (CD&V) de vouloir obliger les fournisseurs d'accès à l'internet (FAI) à bloquer les sites de paris en ligne. Et d'exiger une licence pour les casinos en ligne. Interdire l'accès aux sites de jeux aux jeunes de moins de 21 ans. Où va-t-on: voter, soit, mais parier, que nenni.

Il s'agit d'ailleurs d'une nouvelle mouture d'une proposition de loi de la Ministre de la justice Laurette Onkelinx (PS), acceptée en première lecture par le gouvernement. On aurait pensé que nos élus auraient consulté des spécialistes de l'internet pour s'assurer qu'une telle proposition est pertinente. Peut-on interdire les sites de jeux? Et imposer des amendes de 550.000 EUR? Les sites de jeux sont par définition internationaux. Et bloquer un site en ferait qu'ouvrir une dizaine de nouveaux sites. Un petit pays comme la Belgique n'a aucune prise sur ce phénomène. Imposer aux FAI de bloquer des accès a peu de sens. Les joueurs trouveront toujours la parade. En outre, quid de la liberté démocratique? Fini l'alcool pour les jeunes, la cigarette dans les foyers, ... Que des petits chefs. Comme si une interdiction pouvait changer la donne.

Que cache ce niet aux sites de jeux 'illégaux'. Des licences en ligne pour les seules organisations qui existent dans le monde réel. Comme la Loterie nationale qui lancera mi-septembre ses jeux en ligne. Nous parions que la loi sera votée d'ici là. Juste à temps. La Loterie nationale est en effet le repère de cabinettards planqués et grassement payés. C'était l'une des dernières décisons effectives d'Yves Leterme: remplacer 10 des 13 membres du conseil d'administration de la Loterie. Soit, parmi les nouveaux, des membres des cabinets d'Yves Leterme, Didier Reyners, Melchior Wathelet, Jo Vandeurzen et plusieurs autres apparatchicks. La Loterie verse chaque année 225 millions EUR à des projets culturels et caritatifs. Question d'être à la source. Certains finiront par confondre Banque nationale et Loterie nationale.

Le verrouillage des licences est incontestablement lié au maintien du monopole de la Loterie. Mais quel crédit peut-on encore lui accorder? Laisser durant 5 mois des billets à gratter non valables alors que tout se savait depuis octobre... Une erreur d'appréciation, selon le Ministre des finances Reynders. Une erreur dans le code à barres, une erreur informatique en somme. Et l'on donnerait à ce refuge de planqués le monopole des jeux en ligne? Où le mot contrôle a perdu son sens. Mais en tirant sur les FAI. Quel gâchis.

Nos partenaires