Londres : des milliers de cartes à puce inopérantes suite à une panne

15/07/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Le système Oyster, qui gère la carte à puce du même nom, donnant accès aux transports publics londoniens, a connu une panne de 5 heures le week-end dernier. Avec des conséquences peu communes...

Le système Oyster, qui gère la carte à puce du même nom, donnant accès aux transports publics londoniens, a connu une panne de 5 heures le week-end dernier. Avec des conséquences peu communes...

Durant ces 5 heures, les navetteurs de Londres ont pu voyager gratuitement. A cause d'une panne informatique, les portails d'accès et les terminaux de recharge du réseau de transports en commun de la capitale britannique ne fonctionnaient plus.

Mais le sourire a rapidement quitté des milliers de voyageurs surpris devant les ennuis causés par l'incident. Bon nombre d'entre eux, par exemple, ont pu pénétrer dans le réseau, mais sans en ressortir. Dans un tel cas, les conditions stipulent que le passager doit acquitter une somme forfaitaire, souvent supérieure au prix réel du voyage. Bref, une pénalité injustifiée en l'occurrence.

D'après les estimations, 60.000 cartes refusent désormais tout service. La société des transports londoniens Transport for London va devoir les remplacer. Le rechargement semble aussi causer des difficultés : l'argent disparaît du compte du titulaire, mais sans aboutir sur la carte. Transport for London a promis de dédommager les victimes.

Les causes de la panne ne sont pas encore connues avec certitude. Mise à jour du système, piratage à grande échelle ? Les rumeurs vont bon train.

Nos partenaires