Logica va supprimer 1.300 emplois

22/04/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

L'entreprise de services IT Logica annonce une 'revitalisation' (comprenez une restructuration). Elle va verser un montant unique de 110 millions de livres britanniques pour en économiser 80 millions annuellement à partir de 2010. Quelque 1.300 emplois vont passer à la trappe.

L'entreprise de services IT Logica annonce une 'revitalisation' (comprenez une restructuration). Elle va verser un montant unique de 110 millions de livres britanniques pour en économiser 80 millions annuellement à partir de 2010. Quelque 1.300 emplois vont passer à la trappe.

Sur ces 1.300 licenciements (soit 3 pour cent du personnel total), 500 toucheront la Grande-Bretagne, où Logica ne se porte pas très bien. Sur le continent européen, où les choses vont nettement mieux, quelque 2 pour cent des collaborateurs devraient s'en aller. Personne chez Logica n'a encore voulu préciser où les pertes d'emploi auraient lieu.

Cette restructuration coûtera cette année 70 millions de livres à Logica, et 40 millions en 2009. A partir de 2010, l'entreprise devrait économiser 80 millions de livres par année.

L'entreprise déclare vouloir investir davantage dans la vente et le marketing, dans la consultance (où le nombre de collaborateurs devrait passer de 2.500 à 3.500) et dans les domaines en croissance comme la sécurité et l'infrastructure de mesure automatique. Logica va également truffer sa présence locale de services d'externalisation proche et lointaine. Le nombre de collaborateurs dans les pays 'offshore' devrait doubler d'ici 2009 pour atteindre les 8.000.

Pour 2008, l'entreprise table sur une hausse de 3 pour cent de son chiffre d'affaires. A partir de fin 2008, Logica entend croître plus rapidement que le marché, l'externalisation devant être son activité en extension la plus rapide. La marge d'exploitation en 2008 devrait être identique aux 7,6 pour cent atteints en 2007. En 2009, cette marge devrait grimper d'un demi pour cent et en 2010 de nouveau de 0,5 à 1 pour cent.

Nos partenaires