Logica Belgique licencie à son tour

10/03/09 à 11:50 - Mise à jour à 11:49

Source: Datanews

Une "vingtaine" de collaborateurs qui se trouvaient encore dans leur période d'essai au sein de la filiale belge de l'entreprise de services ICT Logica, ont dû quitter celle-ci.

Une "vingtaine" de collaborateurs qui se trouvaient encore dans leur période d'essai au sein de la filiale belge de l'entreprise de services ICT Logica, ont dû quitter celle-ci.

La nouvelle a été confirmée par Dirk Momont, managing director Utilities, Telco, Industry and Marketing chez Logica Belgique: "En raison des conditions économiques actuelles, nous avons malheureusement été contraints de nous séparer d'une vingtaine de personnes qui étaient encore en période d'essai." Logica Belgique occupe un peu moins de 500 travailleurs.

Cette information constitue le volet belge d'un [communiqué publié sur le site web de nos collègues néerlandais de Computable]. Aux Pays-Bas, on a en effet appris que des personnes en période d'essai ont également été remerciées. Dans ce pays, le porte-parole a cependant insisté sur le fait qu'il ne s'agissait pas d'une mesure générique: "Le fournisseur de services examine au cas par cas si les nouveaux collaborateurs contribuent suffisamment au chiffre d'affaires. Dans l'affirmative, leur contrat est prolongé."

Un lecteur anonyme réagit à ce message en affirmant que dans la filiale belge, "les jeunes travailleurs ne sont même plus impliqués dans des projets internes pour ne pas mettre en danger le travail des plus anciens. Cela va si loin que même des ex-managers effectuent à présent le travail de juniors." Momont s'abstient de tout commentaire vis-à-vis de cette réaction, mais prétend qu'outre les licenciements, son entreprise "a également pris une série de mesures de réduction des coûts d'exploitation qui devraient lui permettre de passer le cap de cette période délicate."

La même source de rumeurs évoque d'autres mesures possibles. Chez Logica, on insiste cependant sur le fait "de pouvoir difficilement faire des déclarations sur ce que réserve l'avenir."

En avril de l'an dernier, Logica avait déjà annoncé des restructurations entraînant la perte de 1.300 emplois. Fin février, Logica a publié ses résultats annuels affichant une croissance du chiffre d'affaires de 5 pour cent à 3,59 milliards de livres, mais une perte de nette de pas moins de 77 pour cent à 38,9 millions de livres.

Nos partenaires