LockIt, Tipr et Pingy: les lauréats du hackathon ING

31/03/14 à 13:12 - Mise à jour à 13:12

Source: Datanews

Le premier hackathon d'ING réservé aux étudiants a fourni pas mal d'idées pour le 'new banking', à utiliser dans des applis bien réelles.

LockIt, Tipr et Pingy: les lauréats du hackathon ING

So you think you can code? C'est sous ce slogan qu'ING Belgium a défié les étudiants de l'ensemble du pays, pour qu'ils conçoivent en l'espace de 48 heures une application cadrant avec la 'banque du futur'. Douze équipes de 4 étudiants ont relevé le défi et ont passé ce dernier week-end de mars dans les bâtiments d'ING à Etterbeek.

LockIt, Tipr et Pingy

Les idées gagnantes étaient autant différentes que parfaitement convertibles dans des applications commerciales. Le premier prix - un voyage d'une semaine à San Francisco - a été remporté par l'équipe LockIt de l'école supérieure Thomas More de Malines. Son appli mobile permet aux voyageurs de bloquer ou de débloquer leur carte de paiement et de crédit, même une fois arrivés à destination - une possibilité que les membres du jury voudraient déjà pouvoir disposer. Le montant maximal à dépenser peut également être déterminé, tandis qu'il est possible d'accorder une autorisation pour des paiements (pouvant être considérés comme douteux).

Le team Tipr a pour sa part créé une application basée QR, permettant à une personne sans argent cash en poche de verser aisément une petite somme à un musicien en rue par exemple. Mais aussi de faire un don dans le cadre d'actions de charité et ce, simplement via le code QR. C'est ainsi que quelqu'un peut facilement réagir, lorsqu'il est abordé en rue ou lors d'annonces à la TV, etc. Une idée qui intègre des possibilités d'application nettement plus vastes que ce que ses auteurs imaginent peut-être. Ils peuvent en tout cas continuer de développer leur idée sur du nouveau matériel sélectionnable à raison de 2.000 euros par personne à la Fnac (qui sait Tiprware pourrait être un nom judicieux pour une petite entreprise?).

L'on trouve à la troisième place Pingy, une application qui entend recréer l'expérience de l'épargne au moyen du petit cochon-tirelire, mais dans le monde de l'argent numérique. L'on peut entrevoir un achat, mettre de l'argent de côté petit à petit dans ce but, voire recevoir ainsi directement de petits présents pécuniaires lors d'anniversaires. Et l'idée va même si loin que - comme l'on secouait avant le cochon pour entendre les pièces à l'intérieur - le simple fait de secouer son portable donne un état de l'argent épargné (et si les auteurs avaient disposé de plus de temps, ils y auraient associé la sonnerie).

De merveilleuses idées

En fin de compte, le jury a loué tous les participants car chaque équipe s'est distinguée à sa manière: idée, implémentation, interface, présentation,..., avec des développements comprenant des algorithmes prédictifs, des éléments ludiques, etc. Pour ING, cette édition constitue par ailleurs le début d'une tradition car dès à présent, la banque a décidé de poursuivre l'hackathon le week-end des vacances de Pâques 2015. ING espère ainsi devenir la 'référence' des hackathons pour les étudiants et d'accueillir à terme encore bien plus d'équipes (des dizaines) lors de chaque édition.

En savoir plus sur:

Nos partenaires