Lieten: 'Bhaalu doit se mettre d'accord avec les chaînes'

28/11/13 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Datanews

La ministre flamande des médias Ingrid Lieten a réagi au Parlement flamand aux questions relatives à l'enregistreur vidéo 'cloud' Bhaalu.

Lieten: 'Bhaalu doit se mettre d'accord avec les chaînes'

La ministre flamande des médias Ingrid Lieten a réagi au Parlement flamand aux questions relatives à l'enregistreur vidéo 'cloud' Bhaalu. Bhaalu a été lancé le week-end dernier et permet de stocker l'ensemble des programmes TV via le nuage. Son concepteur, Right Brain Interface, ne propose, à l'entendre, pas un service, mais un produit permettant d'enregistrer temporairement les émissions TV et tombant sous le coup des règles de la copie domestique.

Tout le monde n'est toutefois pas de cet avis, et la ministre a ainsi été interpelée par Wilfried Vandaele (N-VA), Jurgen Vertrepen et Sas Van Rouveroij (Open VLD) à propos de savoir si le service contrevient au décret sur les médias stipulant la protection de l'intégrité du signal. Ce qui revient à dire qu'une entreprise n'est autorisée à utiliser le signal des chaînes qu'après approbation de celles-ci.

Vandaele s'est aussi posé la question de savoir s'il était justifié que Right Brain Interface ait fait l'objet d'investissements de la part de la Limburgse Reconversiemaatschappij (LRM) et de la Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV).

Dans sa réponse, la ministre Lieten affirme que Bhaalu tombe bien sous le coup du décret et doit donc recevoir l'aval des chaînes.

"Bhaalu ne fait rien de répréhensible. C'est fantastique qu'une entreprise lance des techniques innovantes sur le marché. Et le fait que nos canaux de financement flamands, tels PMV et LRM, y investissent, est aussi tout à fait normal. Mais l'initiative doit effectivement respecter la loi et l'appliquer. A mes yeux, il faudra donc trouver un accord avec les chaînes avant de lancer ce nouveau service sur le marché", a déclaré Lieten au Parlement flamand.

Et d'évoquer une cotisation et le visionnement TV direct, ce qui n'est pas tout à fait correct du point de vue technique, du fait qu'il s'agit ici de la location d'un fragment personnel du nuage pour les enregistrements et non pas d'un forfait empoché par Bhaalu. L'on ne peut en outre effectuer des enregistrements qu'après que Bhaalu ait reçu la preuve que le client dispose bien d'un abonnement TV chez Telenet, Belgacom ou chez un autre fournisseur.

Le fait que LRM et PMV aient investi aussi dans Right Brain Interface n'est pas considéré comme un problème par Lieten, étant donné qu'il s'agit précisément là de sociétés d'investissement politiquement indépendantes. "Ce sont des comités d'investissement indépendants. Ils fonctionnent ainsi et n'ont, de mon point de vue, rien fait de contraire", a affirmé Lieten au Parlement flamand.

Le journal De Tijd fait observer que les déclarations de Lieten n'ont aucune valeur juridique. Les parties impliquées peuvent donc encore et toujours décidé d'ester en Justice.

Nos partenaires