Licenciement de Mark Hurd chez HP

09/08/10 à 08:46 - Mise à jour à 08:46

Source: Datanews

Mark Hurd est licencié sur le champ chez HP en raison de malversations dans le cadre d'une relation avec une contractante externe. HP communique que son président et CEO Mark Hurd a été démis de ses fonctions au terme d'une enquête interne sur des faits résultant d'une plainte déposée par une contractante externe à propos de 'harcèlement sexuel'. Cette enquête a conclu qu'il n'y avait pas eu d'infraction à la politique menée par HP en matière de comportement sexuel innacceptable, mais que des manquements avaient été bel et bien constatés aux règles appliquées par HP sur la manière de pratiquer les affaires. Concrètement, il apparaît que Hurd a rendu systématiquement de fausses notes de frais personnelles dans le cadre d'une relation avec cette contractante externe

Licenciement de Mark Hurd chez HP

Mark Hurd est licencié sur le champ chez HP en raison de malversations dans le cadre d'une relation avec une contractante externe.

HP communique que son président et CEO Mark Hurd a été démis de ses fonctions au terme d'une enquête interne sur des faits résultant d'une plainte déposée par une contractante externe à propos de 'harcèlement sexuel'. Cette enquête a conclu qu'il n'y avait pas eu d'infraction à la politique menée par HP en matière de comportement sexuel innacceptable, mais que des manquements avaient été bel et bien constatés aux règles appliquées par HP sur la manière de pratiquer les affaires. Concrètement, il apparaît que Hurd a rendu systématiquement de fausses notes de frais personnelles dans le cadre d'une relation avec cette contractante externe.

Mark Hurd en personne a déclaré à ce propos: "Au fur et à mesure de la progression de l'enquête, j'ai pris conscience que dans certaines circonstances, j'ai failli aux standards et aux principes de confiance, de respect et d'intégrité qui étaient les miens chez HP et qui m'ont servi de fil conducteur durant toute ma carrière." HP a affirmé de son côté que "les faits qui ont entraîne la décision prise par la société, portaient sur un problème d'intégrité, de crédibilité et d'honnêteté." Il en résultait que Hurd ne pouvait plus être un "leader efficace".

Le licenciement a un effet immédiat, et Cathie Lesjak, CFO, reprend temporairement les fonctions de Hurd. Le conseil d'administration va à présent rechercher un successeur à Hurd tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la société.

Cela faisait cinq ans que Mark Hurd avait pris les rênes de HP en remplacement de Carly Fiorina. Cette dernière avait tenté notamment de racheter EDS et avait repris Compaq Computers. Sa stratégie n'avait finalement pas plu au conseil d'administration, et elle fut forcée de démissionner. Mark Hurd lui succéda, réalisa plusieurs restructurations radicales (avec, à la clé, de solides phases d'économies) et amena la société à sa position en vue actuelle dans le domaine des ordinateurs et imprimantes. Hurd réussit en outre à racheter EDS, ce qui assura aussi à HP une forte présence dans le secteur des services. Hurd a repris encore le spécialiste des réseaux 3Com et récemment le producteur de handhelds/smartphones Palm.

HP insiste sur le fait que le licenciement intervenu est le résultat de malversations personnelles et aucunement d'une présentation faussée des résultats d'exploitation. La société a par ailleurs annoncé ses chiffres provisoires pour le troisième trimestre. Son chiffre d'affaires s'établit à 30,7 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 11% par rapport au trimestre correspondant de l'année dernière. Pour l'ensemble de l'exercice, HP revoit à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires pour l'amener à un total compris entre 125,3 et 125,5 milliards de dollars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires