Liautaud, fondateur de Business Objects, tire sa révérence

31/01/08 à 09:30 - Mise à jour à 09:29

Source: Datanews

A présent que le rachat de Business Objects par SAP est chose faite, Bernard Liautaud, fondateur, président et 'chief strategy officer', s'en va. Il est cependant possible qu'il rejoigne plus tard cette année le conseil d'administration de SAP.

A présent que le rachat de Business Objects par SAP est chose faite, Bernard Liautaud, fondateur, président et 'chief strategy officer', s'en va. Il est cependant possible qu'il rejoigne plus tard cette année le conseil d'administration de SAP.

Au 15 janvier, SAP détenait plus de 87 pour cent des actions de Business Objects, et la reprise d'une valeur de 4,8 milliards d'euros pouvait donc être considérée comme acquise. Ce fut le moment choisi par Bernard Liautaud, fondateur, président et 'chief strategy officer', pour remettre sa démission. Liautaud avait fondé l'entreprise en 1990 et l'avait dirigée jusqu'en 2005 en tant que CEO. John Schwarz lui succéda.

Liautaud conseillera le CEO de SAP, Henning Kagermann, jusqu'en juin de cette année encore, après quoi il sera probablement pressenti pour faire partie du conseil d'administration de SAP.

Par ailleurs, Business Objects a publié pour la dernière fois des résultats séparés. Du fait de ses propres rachats (Cartesis et Inxight) et de sa reprise par SAP, l'entreprise subissait une pression sur sa rentabilité. Son bénéfice d'exploitation annuel s'est établi à 104 millions de dollars, soit 7 pour cent de son chiffre d'affaires, contre 9 pour cent l'année précédente. Son chiffre d'affaires total a été d'1,51 milliard de dollars, de 20 pour cent supérieur à celui de l'an dernier.

Nos partenaires