LG licencie son CEO

17/09/10 à 12:15 - Mise à jour à 12:14

Source: Datanews

Après Nokia, voici que la firme sud-coréenne LG Electronics met elle aussi son CEO à la porte.

LG licencie son CEO

Après Nokia, voici que la firme sud-coréenne LG Electronics met elle aussi son CEO à la porte. Nam Yong n'a en effet pas réussi à développer une solide gamme de smartphones (téléphones intelligents).

Nam Yong est le deuxième CEO d'un grand fabricant de GSM à devoir céder la place ces deux dernières semaines. La semaine dernière en effet, Nokia annonçait qu'Olli-Pekka Kallasvuo devait s'en aller pour être remplacé par Stephen Elop, ex-executive de Microsoft. Chez LG Electronics, l'on reproche à Nam Yong un piètre management expliquant l'offre imparfaite de smartphones. Il sera remplacé par Koo Bon-joon.

Tant LG Electronics que Nokia connaissent des moments particulièrement difficiles pour offrir une réponse valable aux smartphones populaires d'Apple (iPhone), HTC (appareils Android) et Samsung (Galaxy S) notamment. Les résultats du dernier trimestre de LG faisaient état d'une perte record pour la division GSM, et pour le trimestre prochain, l'entreprise ne s'attend pas à une nette amélioration de la situation. Koo Bon-joon - le frère cadet du chairman du LG Group, Koo Bon-moo - va donc devoir relever le fameux défi de redresser la barre.

Les analystes et les investisseurs estiment aujourd'hui que la direction de LG va encore subir des changements. C'est ainsi que la fonction occupée par Skott Ahn - qui dirige actuellement encore la division mobile - serait en discussion.

En savoir plus sur:

Nos partenaires