LG doit accorder une remise de 700 dollars sur ses smartphones suite à une décision de justice américaine

01/02/18 à 13:19 - Mise à jour à 13:19

Un tribunal américain a trouvé un arrangement suite à un problème touchant plusieurs modèles de smartphone de LG. L'entreprise doit accorder aux clients dupés une remise de 700 dollars sur le prix d'achat de ses smartphones.

LG doit accorder une remise de 700 dollars sur ses smartphones suite à une décision de justice américaine

LG G4 © LG

Aux Etats-Unis, le géant technologique sud-coréen LG a perdu un procès de groupe. Différents utilisateurs de smartphones LG avaient en effet accusé l'entreprise de ce qu'on appelle des boot loops. Divers appareils haut de gamme que l'entreprise avait lancés ces dernières années, souffraient en fait d'un bug qui provoquait en permanence des redémarrages. Il en résulta des pertes de données pour les utilisateurs.

Le problème des boot loops se manifestait sur les modèles G4, V10, V20, Nexus 5X et G5 de LG. L'été dernier, les clients dupés se tournèrent alors vers la justice pour contester ledit problème. Voici que le tribunal a à présent décidé que LG devait accorder à chaque utilisateur une remise de 700 dollars sur le prix d'achat d'un nouveau téléphone. Mais les clients trompés peuvent aussi opter pour un versement direct de 450 dollars de la part du fabricant.

Appareils de remplacement défectueux

Le tribunal a estimé que LG n'avait précédemment pas suffisamment tenu compte des plaintes des utilisateurs. L'entreprise sud-coréenne ne leur avait dans certains cas même pas proposé un appareil de remplacement ou avait remplacé le smartphone défectueux par un autre souffrant du même problème.

L'arrangement ne s'applique qu'aux clients américains trompés qui s'étaient fait connaître préalablement. Dans le reste du monde, aucun tribunal ne s'est encore penché sur les problèmes de boot loops touchant des appareils de LG.

En savoir plus sur:

Nos partenaires