Les voitures autonomes plus souvent impliquées dans des accidents

30/10/15 à 13:29 - Mise à jour à 13:29

Les voitures autonomes sont plus souvent impliquées dans des accidents de la circulation que les voitures classiques. Alors que la voiture traditionnelle est impliquée en moyenne 4,1 fois sur une distance d'1,6 million de kilomètres, la voiture de demain l'est 9,1 fois.

Les voitures autonomes plus souvent impliquées dans des accidents

© Google

Voilà ce qui ressort d'une enquête effectuée par l'université du Michigan, indique la station d'infos NBC.

Mais le fait que les voitures autonomes soient impliquées dans davantage d'accidents, ne signifie pas qu'elles sont moins sûres, selon les enquêteurs. Car elles n'ont d'elles-mêmes provoqué aucun accident.

"L'on pourrait penser que les véhicules sans conducteur sont plus dangereux, mais ce n'est pas ce que révèlent les faits", déclare l'un des chercheurs à NBC. "Ils sont plus souvent impliqués dans des accidents (mais ils ne les ont jamais occasionnés. Au contraire, c'est à chaque fois des voitures classiques qui les ont touchés), et les blessures qui en ont résulté, étaient moins graves."

Et le chercheur d'ajouter que les voitures autonomes n'ont jamais été impliquées dans des accidents avec des piétons. "Plus d'accidents ne signifie pas moins de sécurité." Le chercheur fait en outre observer que les voitures autonomes effectuent nettement moins de kilomètres que les voitures classiques, ce qui influence évidemment les résultats des recherches. (WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires