Les ventes web du 'Black Friday' passent le cap du milliard de dollars

26/11/12 à 12:54 - Mise à jour à 12:53

Source: Datanews

Les ventes web du 'Black Friday', le pic américain des emplettes après Thanksgiving, a cette année et pour la première fois dépassé le cap du milliard de dollars.

Les ventes web du 'Black Friday' passent le cap du milliard de dollars

Les ventes web du 'Black Friday', le pic américain des emplettes après Thanksgiving, a cette année et pour la première fois dépassé le cap du milliard de dollars.

Le 'Black Friday' est aux Etats-Unis le vendredi qui suit Thanksgiving. Ce jour de congé est considéré comme l'ouverture de la saison de Noël et connaît traditionnellement un pic des achats, y compris online. Selon les chiffres publiés par l'analyste de marché comScore, les ventes web du 'Black Friday' ont donc cette année été d'1,042 milliard de dollars, pas moins de 26 pour cent en plus que l'année dernière et pour la première fois au-delà du milliard de dollars. Les vendeurs en ligne les plus populaires (pour les Américains) sont Amazon, Walmart, Best Buy, Target et Apple.

Une étude réalisé par IBM nous apprend aussi que 24 pour cent des consommateurs ont effectué des achats en ligne avec un appareil mobile lors du 'Black Friday'. C'est 14,3 pour cent de plus que l'an dernier. L'iPad a été de loin l'appareil le plus utilisé à cette fin: 10 pour cent des ventes web ont été réalisées avec la tablette d'Apple. Viennent ensuite l'iPhone (8,7%) et les appareils Android (5,5%). Si l'on considère uniquement les tablettes utilisées, l'iPad écrase la concurrence avec une proportion de 88,3 pour cent. Il ne laisse que des miettes au Nook (de Barnes & Nobles) et ses 3,1 pour cent, au Kindle et ses 2,4 pour cent et au Samsung Galaxy et ses 1,8 pour cent.

Il apparaît encore que les ventes réelles dans les magasins durant le 'Black Friday' ont diminué d'1,8 pour cent, ce qui incite comScore à affirmer que cette journée s'apparente à un phénomène multi-canal. Les commerçants web aux Etats-Unis et ailleurs envisagent aujourd'hui le 'Cyber Monday' créé par le secteur américain de l'e-commerce même, qui représente traditionnellement un pic encore plus important pour les ventes web. Pour cette année, les attentes sont d'1,25 à 1,5 milliard de dollars. L'association belge de l'e-commerce s'attend (ou espère?) à ce que ce phénomène gagne aussi notre pays.

En savoir plus sur:

Nos partenaires