Les ventes en ligne croissent à 363 milliards d'euros en Europe

18/06/14 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Datanews

Les ventes en ligne en Europe ont progressé l'année dernière de 16,3 pour cent à 363 milliards d'euros. Voilà ce qui a été communiqué lors du Global E-commerce Summit de Barcelone.

Les ventes en ligne croissent à 363 milliards d'euros en Europe

En 2013, les ventes en ligne de produits et services à la consommation ont crû de 16,3 pour cent en Europe. Le chiffre d'affaires s'est établi à 363 milliards d'euros. La part des 28 états membres de l'Union européenne y a été de 318 milliards d'euros, ce qui représente 87,6 pour cent des ventes en ligne européennes totales, en hausse de 15 pour cent par rapport à l'année précédente.

Grande-Bretagne, Allemagne et France: les principaux pays pour l'e-commerce

Cette année aussi, les pays caractérisés par le plus grand chiffre d'affaires dans le domaine du e-commerce sont la Grande-Bretagne (107,1 milliards d'euros), l'Allemagne (63,4 milliards d'euros) et la France (51,1 milliards d'euros). Le total de 221,6 milliards d'euros de ces trois pays représente 61 pour cent du secteur européen global du e-commerce et 69 pour cent des pays de l'UE. Les chiffres pour la Belgique ne sont pas encore disponibles sur le site web d'Ecommerce Europe.

Le nombre de magasins web européens estimé à 650.000

L'organisation coordinatrice a estimé le nombre de magasins web en Europe à quelque 650.000, fin 2013. La croissance est évaluée annuellement à 15 - 20 pour cent.

"En 2014, nous tablons sur un chiffre d'affaires online de 425,5 milliards d'euros", affirme Wijnand Jongen, président d'Ecommerce Europe. "Et d'ici la fin de 2016, nous pensons que le marché du e-commerce représentera un chiffre d'affaires de quelque 625 milliards d'euros."

La fédération commerciale Comeos avait annoncé la semaine dernière que le commerce en ligne en Belgique représentait 5 pour cent du chiffre d'affaires total des activités commerciales du pays, soit 4,89 milliards d'euros. (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires