Les ventes de tableaux d'école numériques en forte hausse

01/09/10 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Datanews

Les ventes de tableaux scolaires numériques sont en hausse explosive en Belgique

Les ventes de tableaux d'école numériques en forte hausse

Les ventes de tableaux scolaires numériques sont en hausse explosive en Belgique. "En comparaison avec l'an dernier, nous enregistrons une croissance de 35 pour cent", déclare Ben Jochems de l'entreprise Vanerum, le principal distributeur de ces tableaux numériques dans notre pays. Voilà ce qu'on peut lire dans le journal Het Belang van Limburg.

Actuellement, quelque 1.000 tableaux interactifs sont déjà installés dans les classes des écoles limbourgeoises. "Et selon nos attentes, ce nombre va continuer de grimper dans les années à venir", ajoute Jochems. Le cabinet d'analystes Futuresource a en effet déterminé que d'ici 2011, un tableau numérique serait installé dans 23 pour cent des classes belges. "Depuis trois années consécutives déjà, les ventes en Belgique progressent de 30 pour cent environ. A l'étranger, le tableau numérique s'impose depuis nettement plus longtemps encore. C'est ainsi qu'aujourd'hui déjà, on en trouve un exemplaire dans les trois quarts des classe britanniques."

Un tableau scolaire interactif se compose d'un ordinateur portable, d'un projecteur et du tableau proprement dit. "Les possibilités sont illimitées", explique Jochems. "Grâce à l'écran tactile, il est possible d'y écrire comme sur un tableau traditionnel." Un tableau numérique peut faire tout ce qu'un ordinateur réalise. Son seul inconvénient, c'est son prix. "Pour l'ensemble (ordinateur portable et projecteur compris), il faut compter 3.000 euros", dit Jochems. "Mais l'on remplace ainsi tous les périphériques nécessaires dans une classe.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires