Les ventes de smartphones s'essoufflent

09/09/08 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Même si durant le trimestre dernier, on a vendu davantage de téléphones intelligents ('smartphones') que l'an dernier à pareille époque, la croissance dans les ventes a tendance à marquer le pas, selon Gartner.

Même si durant le trimestre dernier, on a vendu davantage de téléphones intelligents ('smartphones') que l'an dernier à pareille époque, la croissance dans les ventes a tendance à marquer le pas, selon Gartner.

Pendant le premier semestre de 2008, 64 millions de 'smartphones' ont été vendus, indique le cabinet d'analystes Gartner. C'est 22 pour cent de plus que l'an dernier. Il n'empêche que la hausse des ventes est moins forte que celle de l'an dernier. "Le climat économique actuel influence négativement le marché, où les dépenses des consommateurs et celles consacrées au remplacement d'appareils désuets sont limitées. En outre, le ralentissement dans les ventes de 'smartphones' est aussi due au fait que la technologie par effleurement attrayante n'est surtout disponible que sur les téléphones perfectionnés, tournant sur des systèmes d'exploitation propriétaires, plutôt que sur les 'smartphones'." Et les analystes de Gartner se réfèrent ainsi clairement à l'iPhone.

Au terme du deuxième trimestre, Nokia reste le leader du marché avec 47,5 pour cent, mais comme l'entreprise l'a elle-même annoncé, il s'agit là d'un recul, puisqu'elle détenait une part de marché de 50,8 pour cent l'an dernier. Selon Gartner, Nokia doit continuer à lancer de nouveaux modèles innovants, afin de rester compétitive.

Research In Motion (RIM), le fabricant du Blackberry, croît pour sa part de 8,9 pour cent l'an dernier à 17,4 pour cent cette année. Ses ventes de 'smartphones' ont augmenté de 126 pour cent.

HTC complète le top trois avec une part de marché de 4,1 pour cent, plus ou moins identique à celle de Sharp, qui a fortement reculé.

De son côté, Apple a vu sa part de marché de 5,3 pour cent au premier trimestre régresser à 2,8 pour cent au deuxième. Un recul logique juste avant le lancement de l'iPhone 3G. Gartner s'attend à ce que l'entreprise grimpe de nouveau dans le classement au second semestre de 2008.

Nos partenaires