Les utilisateurs des Google Glass devront cligner deux fois de l'½il pour 'double-cliquer'

17/10/13 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Datanews

Les Google Glass, les lunettes IT futuristes de Google, intègrent plusieurs nouvelles propriétés intrigantes. C'est ainsi que pour pouvoir 'double-cliquer', il faudra cligner deux fois des yeux.

Les utilisateurs des Google Glass devront cligner deux fois de l'½il pour 'double-cliquer'

© Belga

Voilà ce qu'a découvert le site web Android Police en examinant de très près la toute dernière version du software de Glass. L'on y trouve ainsi une longue liste de commandes cachées et jusqu'à présent inutilisées. Tout cela laisse supposer que les lunettes Glass, si elles sont commercialisées l'an prochain comme convenu, incorporeront un tas de nouvelles fonctions sophistiquées.

Ce qui est étonnant, c'est un fichier appelé 'Double Blink Detector'. Certaines applis utilisaient déjà la détection des mouvements oculaires. Google entend manifestement aller encore plus loin. En clignant deux fois des yeux, l'utilisateur double-cliquera avec Glass.

Au niveau des commandes vocales qui, comme on le sait, commencent par les mots 'OK, Google', il y en a quelques nouvelles intéressantes, dont: 'Appelle un taxi', 'Prends une photo panoramique', 'Accorde un instrument', 'Lance une partie de golf' ou 'Crée un modèle 3D'.

Toutes ces commandes ne seront pas directement actives. Tout semble indiquer qu'un certain nombre d'entre elles sont déjà prévues pour quand des applis en feront usage.

Que faire avec les gens portant déjà des lunettes?
Aujourd'hui, l'on se demande encore quand les Google Glass seront lancées sur le marché. Elles étaient au départ attendues pour cet automne. A présent, l'on parle de quelque part en 2014. Un magasin d'applis pour Glass serait aussi prévu pour cette époque.

Ce qui est sûr, c'est que Google a encore du pain sur la planche. Ci et là, des plaintes arrivent de la part des Explorers (les quelques milliers de personnes qui ont acquis un exemplaire de test des Glass en avant-première) à propos de la qualité des lunettes qui auraient tendance à se démantibuler aisément. L'autonomie de la batterie laisserait également à désirer.

Reste encore le problème que les Glass ne peuvent être utilisées par les nombreuses personnes portant déjà des lunettes. Sans ces dernières, l'écran apparaît flou. Mais avec elles, les Glass sont pratiquement impossibles à porter. Il n'est en effet pas possible de superposer les deux montures.

Google doit donc imaginer une solution pour les personnes portant des lunettes. D'après les rumeurs, le géant des recherches collaborerait dans ce but avec Warby Parker, l'entreprise qui, aux Etats-Unis, vend sur internet un tas de lunettes branchées abordables.

Et pour les autres?

Le prix est aussi une donnée essentielle pour ces lunettes de Google. Les Explorers ont dû débourser 1.500 dollars (1.100 euros) pour acquérir leur exemplaire de test. Si Google veut que ses Glass soient un succès populaire, il faudra qu'elle réduise sensiblement ce prix.

Il convient aussi de travailler sur l'image des lunettes. Nombreux sont ceux qui se préoccupent de la confidentialité lorsque des personnes se baladeront avec un appareil photo sur leur visage, capable de les filmer. Mais il y a aussi le simple fait que l'on voudra vendre ces lunettes non seulement aux adeptes de 'Star Trek', mais aussi à des gens normaux qui devront alors oser les porter en rue.

Les Google Glass ont ces derniers temps été utilisées dans un certain nombre de reportages de mode étonnants et pour des défilés. Dans une interview accordée à la MIT Technology Review, Mary Lou Jepsen de Google X, le laboratoire qui a développé en secret les Google Glass, a déclaré qu'au niveau du design, pas mal d'améliorations étaient encore possibles.

Et de comparer la version actuelle à une Ford Model T: un modèle de base fonctionnel, mais pas vraiment joli. Sur le plan design, il y a, selon elle, "de l'espace pour une certaine diversité et pour l'innovation."

Montres
La version 2.0 des Google Glass ne ressembleront donc pas forcément comme deux gouttes d'eau au modèle actuel. Des rumeurs indiquent même que la technologie pourrait être cédée à d'autres fabricants, comme par exemple Samsung ou LG qui produiraient alors leur propre version des Glass.

Quoi qu'il en soit, les mois s'annoncent mouvementés pour Google. L'on s'attend à ce que l'entreprise lance au cours des prochaines semaines KitKat, la version 4.4 de son système d'exploitation mobile Android, conjointement avec le Nexus 5, le tout nouveau smartphone 'purement' Android qui sera de nouveau fabriqué par LG.

Tant KitKat que le nouveau GSM Nexus seraient conçus pour être entièrement compatibles avec des appareils périphériques tels les Google Glass, mais aussi avec la smartwatch de Google, qui serait quasiment prête, selon les rumeurs. Voilà qui pourrait accroître la concurrence vis-à-vis de la Gear nouvellement lancée par Samsung, mais encore de la montre intelligente qu'Apple préparerait, ainsi que de toute une série d'autres montres intelligentes de plusieurs startups illustres. (TV)

En savoir plus sur:

Nos partenaires