Les ultrabooks, concurrents du Macbook Air

05/09/11 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

Source: Datanews

A l'IFA 2011, le plus grand salon européen de l'électronique à la consommation, un nouveau type d'ordinateur portable, l'ultrabook, a été présenté au grand public. "Sans innovation, il n'y a plus de croissance possible sur le marché du PC", a déclaré Campbell Kan d'Acer. "Nous pensons que l'ultrabook va changer la situation." Le prix de la version de base de l'Acer Aspire S3 est de 799 euros, ce qui est raisonnable. Pour ce montant, le consommateur reçoit un appareil de 13,3 pouces pesant 1,3 kg, d'une épaisseur comprise entre 13 et 17 millimètres et équipé d'une batterie d'une autonomie allant jusqu'à 7 heures. Ce qui est étonnant et important dans le combat qui oppose l'ultrabook aux tablettes et smartphones 'instant on', c'est sa vitesse de démarrage d'1,5 seconde à partir de l'état de veille. Pour établir une connexion internet, il convient d'y ajouter encore 2,5 secondes.

Les ultrabooks, concurrents du Macbook Air

A l'IFA 2011, le plus grand salon européen de l'électronique à la consommation, un nouveau type d'ordinateur portable, l'ultrabook, a été présenté au grand public. "Sans innovation, il n'y a plus de croissance possible sur le marché du PC", a déclaré Campbell Kan d'Acer. "Nous pensons que l'ultrabook va changer la situation."

Apple n'a jamais cru dans les netbooks, ces mini-ordinateurs portables qui associent des performances limitées à un prix réduit. Lorsque les fabricants ont les uns après les autres lancé ce genre d'appareil sur le marché, Steve Jobs a lui introduit le Macbook Air, un appareil un peu plus grand (mais encore plus mince) dont les performances étaient proches de celles des ordinateurs portables traditionnels.

Un peu plus tard, Intel prit également conscience que le modèle d'Apple était plus intéressant que le netbook, pour lequel une série de processeurs spéciaux économes en énergie avait été conçue (la 2e génération 'ultra low frequency' Sandy Bridge), et le fabricant de puces imagina avec l''ultrabook' une nouvelle appellation pour un type d'ordinateur portable qui existe en fait depuis assez longtemps déjà, mais qui n'est réellement occupé à percer que depuis l'arrivée du Macbook Air.

A l'IFA de Berlin, les premiers 'ultrabooks' sont à présent présentés au grand public. Tant Toshiba, Acer que Lenovo exhibent chacun leur modèle, et Dell devrait suivre d'ici quelques semaines aussi. La grande différence avec les appareils similaires plus anciens, tels la série Adamo de ce même Dell, réside dans le prix. Les ultrabooks doivent pouvoir être accessibles à la masse.

Le prix de la version de base de l'Acer Aspire S3 est de 799 euros, ce qui est raisonnable. Pour ce montant, le consommateur reçoit un appareil de 13,3 pouces pesant 1,3 kg, d'une épaisseur comprise entre 13 et 17 millimètres et équipé d'une batterie d'une autonomie allant jusqu'à 7 heures. Ce qui est étonnant et important dans le combat qui oppose l'ultrabook aux tablettes et smartphones 'instant on', c'est sa vitesse de démarrage d'1,5 seconde à partir de l'état de veille. Pour établir une connexion internet, il convient d'y ajouter encore 2,5 secondes.

Pour Acer, l'ultrabook est un parfait compromis entre la tablette et l'ordinateur portable traditionnel. "La tablette est un appareil pratique pour consulter rapidement un site web, mais les ordinateurs portables restent imbattables en matière de productivité. Avec les ultrabooks, nous tentons de gommer cette différence entre passif et actif", affirme Campbell Kan, directeur de la division PC chez Acer.

Avec son poids d'1,13 kilo, le Portégé Z830 de Toshiba est l'appareil 13 pouces le plus léger au monde. Ce qui distingue encore l'appareil de la concurrence, c'est son clavier éclairé par des LED et étanche, afin qu'il puisse résister par exemple à des éclaboussures de café.

Comme l'appareil n'est équipé que de disques SSD, sa batterie peut tenir jusqu'à 8 heures. A propos du prix du Portégé, attendu sur le marché en novembre, l'on sait seulement qu'il sera inférieur à 1.000 dollars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires