Les transactions en ligne progressent de 60 pour cent en Belgique

18/04/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

En 2007, le nombre de transactions en ligne en Belgique a augmenté de 60 pour cent par rapport à l'année précédente. Il s'agit de la plus forte hausse jamais enregistrée, indique la Fedis, la fédération belge de la distribution. Au niveau du chiffre d'affaires, on a même noté une augmentation de 70 pour cent.

En 2007, le nombre de transactions en ligne en Belgique a augmenté de 60 pour cent par rapport à l'année précédente. Il s'agit de la plus forte hausse jamais enregistrée, indique la Fedis, la fédération belge de la distribution. Au niveau du chiffre d'affaires, on a même noté une augmentation de 70 pour cent.

"La confiance du consommateur dans le commerce en ligne croît à vue d'oeil, et toujours plus de commerçants sautent dans ce train", peut-on lire dans un communiqué de presse. La Fedis et BeCommerce, la plate-forme des entreprises qui pratiquent la vente à distance, demandent par conséquent que la Belgique supprime la loi qui interdit l'exigence de verser un acompte lors d'un achat en ligne.

"Quiconque vend en ligne peut demander un acompte sur le paiement, voire la totalité de la somme due, mais ne peut pas l'exiger. La Belgique demeure ainsi le seul pays en Europe, où aucun versement n'est exigible avant le délai de réflexion légal de sept jours ouvrables", insiste-t-on à la Fedis. Pour l'achat en ligne de produits très coûteux, cela peut poser des problèmes, selon la fédération. Cela signifie en effet qu'un commerçant doit fournir des produits du genre téléviseurs ou ordinateurs, sans avoir la moindre garantie légale de paiement.

"La croissance des ventes en ligne démontre que le consommateur ne fait plus preuve de méfiance vis-à-vis des paiements en ligne. L'extension de la gamme des méthodes de paiement a en outre permis d'atteindre les consommateurs qui ne disposent pas d'une carte de crédit", explique-t-on encore à la Fedis. Le paiement en ligne au moyen d'une carte de crédit demeure la méthode la plus utilisée, semble-t-il, mais ce sont les méthodes avec carte de débit qui croissent le plus nettement. Selon la Fedis, parmi les paiements en ligne, 12 pour cent s'effectuent par Bancontact/Mistercash, 65 pour cent via des méthodes de paiement par carte de crédit et 19 pour cent directement via les boutons de paiement des banques.

"Le nombre croissant des méthodes de débit est dû au fait que de plus en plus de magasins web les proposent, mais surtout aussi parce que toujours plus de consommateurs peuvent y avoir recours", dit-on. Le montant moyen de transaction par la méthode de la carte de crédit est de 130 euros par achat, et de 45 euros pour les paiements avec une carte de débit.

Aujourd'hui, il existe quelque 2.600 magasins web en Belgique, et 2 environ viennent s'y ajouter chaque jour.

Source: Belga

Nos partenaires