Les tendances technologiques de 2014 (selon Google)

31/12/13 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

Source: Datanews

Sur Bloomberg TV, le patron de Google, Eric Schmidt, prévoit les principales tendances pour l'année nouvelle.

Les tendances technologiques de 2014 (selon Google)

Le projet de Google pour 2014 est, selon son administrateur Eric Schmidt, d'investir, d'investir et encore d'investir. Quelles tendances voit-il percer ou poursuivre leur progression en 2014?

Tout le monde possèdera un smartphone ou un... superordinateur

Schmidt: "Le marché mobile a déjà remporté une victoire contre le PC. Il n'empêche que le plus grand changement pour les consommateurs sera que tout le monde aura réellement un smartphone en 2014 et que tout le monde entrera en contact avec ce qu'on appelle un superordinateur et, par extension, avec une toute nouvelle génération d'applications d'amusement, d'éducation, de vie sociale, etc." Assez étonnamment, Schmidt n'évoque par les Google Glass - qui devraient sortir en 2014 - dans ses prévisions pour l'année prochaine. Ce gadget serait-il l'un des "superordinateurs" dont il parle?

L'essor des big data et de l'intelligence artificielle

Schmidt: "Nous pouvons être certains que 2014 sera l'année de l'essor des big data et de l'intelligence artificielle: la possibilité de trouver des personnes sur base de la technologie, de leur parler, de les juger, de classer ce qu'elles font, de déterminer ce qu'elles doivent faire avec leurs produits,..."

Percée dans la génétique?

Schmidt: "Les changements dans le domaine de la génétique seront aussi très importants, mais personne ne sait ce qui va se passer précisément dans ce secteur. En tout cas, la possibilité de collecter des données génétiques personnelles conduira à des découvertes en matière de diagnostic et de traitement du cancer."

Google va-t-elle miser à fond sur les médias sociaux?

Les médias sociaux vont également progresser en 2014. Schmidt considère "la non-anticipation de l'arrivée des réseaux sociaux" comme la plus importante erreur commise par Google: "Nous étions occupés sur autre chose, mais nous n'aurions pas dû manquer ce train et nous ne ferons pas deux fois la même faute. J'en suis le responsable."

En savoir plus sur:

Nos partenaires