Les téléphones Android conservent les déplacements de leurs utilisateurs

22/04/11 à 11:45 - Mise à jour à 11:45

Source: Datanews

Les smartphones tournant sur Android tiennent eux aussi à jour les mouvements de leurs utilisateurs, mais durant un laps de temps plus court que l'iPhone d'Apple. Voilà ce qu'annoncent The Wall Street Journal et The Guardian sur base de constatations faites par des experts en informatique. The Wall Street Journal cite l'Américain Samy Kamkar, un ex-pirate qui s'était fait connaître pour avoir paralysé en 2005 le site web MySpace, alors que The Guardian se base sur les dires du Suédois Magnus Eriksson. Ce mercredi, deux chercheurs britanniques ont publié une étude, d'où il apparaît qu'Apple aurait incorporé à son tout dernier système d'exploitation pour l'iPhone et l'iPad un mini-programme transférant régulièrement à Cupertino les déplacements de l'appareil et donc de son utilisateur. Les autorités allemandes prévoient déjà d'enquêter sur cette affaire.

Les téléphones Android conservent les déplacements de leurs utilisateurs

Les smartphones tournant sur Android tiennent eux aussi à jour les mouvements de leurs utilisateurs, mais durant un laps de temps plus court que l'iPhone d'Apple. Voilà ce qu'annoncent The Wall Street Journal et The Guardian sur base de constatations faites par des experts en informatique.

The Wall Street Journal cite l'Américain Samy Kamkar, un ex-pirate qui s'était fait connaître pour avoir paralysé en 2005 le site web MySpace, alors que The Guardian se base sur les dires du Suédois Magnus Eriksson.

Ce mercredi, deux chercheurs britanniques ont publié une étude, d'où il apparaît qu'Apple aurait incorporé à son tout dernier système d'exploitation pour l'iPhone et l'iPad un mini-programme transférant régulièrement à Cupertino les déplacements de l'appareil et donc de son utilisateur. Les autorités allemandes prévoient déjà d'enquêter sur cette affaire.

Selon les journaux, les appareils Android tiendraient eux aussi à jour les allées et venues des utilisateurs, même s'il ne s'agirait ici que des données relatives aux 50 dernières antennes téléphoniques mobiles et des 200 derniers réseaux WiFi avec lesquels l'appareil a communiqué. Chez Apple, par contre, les déplacements de l'utilisateur sont conservés pendant un an.

En outre, les données collectées par les GSM Android ne seraient pas directement envoyées vers Google, ce qui est par contre le cas chez Apple, selon The Guardian. L'on ne sait du reste encore et toujours pas clairement ce qu'on fait ensuite de ces données, pour autant qu'on en fasse quelque chose.

Vie privée

Apple et Google ne sont que deux exemples d'un groupe toujours plus large d'entreprises ICT qui tentent de repousser les frontières en matière de respect de la vie privée. Si les deux géants peuvent donc stocker l'emplacement et les mouvements de leurs utilisateurs, Facebook va encore nettement plus loin dans la tenue à jour des données de ses clients. Combien de salive et d'encre les paramètres de confidentialité appliqués par le réseau social si populaire n'ont-ils en effet pas déjà fait couler?

L'information personnelle des utilisateurs est essentielle pour ces entreprises. Plus les données sont détaillées, plus la publicité sera en effet ciblée et plus ces données vaudront leur pesant d'argent pour des tiers.

En savoir plus sur:

Nos partenaires