Les systèmes virtuels en froid avec la sauvegarde

08/02/12 à 10:17 - Mise à jour à 10:17

Source: Datanews

Les entreprises éprouvent des difficultés de sauvegarde des systèmes virtuels, selon une étude de Symantec.

Les systèmes virtuels en froid avec la sauvegarde

Les entreprises éprouvent des difficultés de sauvegarde des systèmes virtuels, selon une étude de Symantec.

Les backups (BU) des données et systèmes continuent de poser des problèmes en raison de la croissance des systèmes virtuels à côté des environnements hérités existants, mais à cause aussi de la quantité en hausse rapide de données non structurées et d'une approche souvent fragmentée des BU au sein des entreprises. Il en résulte un faible degré de confiance que les données puissent être aussi rapidement restaurées, alors que les SLA de backup ne sont pas respectés, à en croire une étude mondiale réalisée par Symantec auprès d'un peu moins de 1.500 entreprises.

En Belgique aussi, l'on observe les mêmes problèmes, selon Kim Apers, presales manager chez Symantec Belux. En particulier la hausse des données non structurées et la réduction du temps disponible pour les BU (en raison d'un accès 24/7 aux données et applications) causent des problèmes, ainsi que la nécessité d'exécuter des restaurations limitées (par exemple d'un seul fichier). Les entreprises veulent également éviter la sauvegarde de données superflues (comme des données dupliquées ou non professionnelles).

Pour ce qui est des systèmes virtuels, les BU doivent pouvoir sauvegarder les données, quel que soit l'endroit où se trouve le conteneur des données ou celui où il est transféré. Il faut que les principes et les règles en vigueur soient respectées et ce quelle que soit la durée de vie d'un système virtuel. Lors de la restauration des systèmes virtuels et des données connexes, il faut aussi tenir compte des dispositifs prévus dans les systèmes physiques sous-jacents, afin qu'aucun problème I/O par exemple ne se manifeste en raison d'une répartition adaptée sur les systèmes physiques disponibles.

Dans l'optique des défis susmentionnés, Symantec a entre-temps sorti de nouvelles versions de ses produits de sauvegarde, en l'occurrence NetBackup 7.5 et Backup Exec 2012. A l'aide du Net BU Accelerator, les BU peuvent être nettement accélérés en ne sauvegardant de nouveau que les différences entre les données actuelles et les précédentes. De nouveaux dispositifs de BU ont aussi été prévus dans le nuage. En outre, les outils offrent ces dispositifs pour la réalisation de sauvegardes tant de systèmes virtuels que physiques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires