Les spécifications LTE gelées avant ratification

22/12/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Les spécifications de la technologie internet mobile rapide LTE (long-term evolution) sont gelées, afin que les fournisseurs puissent développer des produits et des services exploitant celle-ci.

Les spécifications de la technologie internet mobile rapide LTE (long-term evolution) sont gelées, afin que les fournisseurs puissent développer des produits et des services exploitant celle-ci.

Le Third Generation Partnership Project (3GPP), un important accord de collaboration entre organisations de télécommunications à l'échelle mondiale, a gelé les spécifications de la technologie LTE. LTE est un nouveau standard de l'internet mobile ultrarapide et fait partie conjointement avec Wimax de la quatrième génération de téléphonie mobile (4G).

Les spécifications techniques de LTE sont gelées dans l'optique de la ratification formelle prévue en mars 2009. Le fait que cette technologie ne soit plus adaptée jusqu'à cette date permettra aux fournisseurs de matériel de développer des produits exploitant LTE. C'est la raison pour laquelle jusqu'à présent, quasiment aucun équipement LTE n'est encore sorti et que les fournisseurs télécoms et de services n'ont pas investi à grande échelle dans la technologie.

Certains fournisseurs télécoms et de réseaux trépignent d'impatience à l'idée d'exploiter LTE. Vodafone, Verizon Wireless, China Mobile, Ericsson, Nokia Siemens Networks, Alcatel-Lucent et NEC se rallient en effet tous à ce nouveau standard.

Le principal concurrent technologique de LTE est Wimax et son défenseur numéro un, le fabricant de puces Intel. Wimax est certes dès à présent plus développé que LTE, mais présente quelques grands inconvénients. C'est ainsi que le réseau d'antennes dense exigé n'est pas encore mis en oeuvre et que les fréquences de réseau idéales ne sont pas (encore) libérées. De son côté, LTE peut en principe exploiter l'infrastructure GSM existante et des portions plus étroites du spectre des fréquences.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires