Les sites web des partis flamands souffrent

03/06/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Au cours des derniers mois de campagne électorale, ce sont les sites web de la N-VA et de l'Open VLD qui ont enregistré les scores d'accessibilité les plus faibles. A l'inverse, ceux du FDF et d'Ecolo se sont distingués.

Au cours des derniers mois de campagne électorale, ce sont les sites web de la N-VA et de l'Open VLD qui ont enregistré les scores d'accessibilité les plus faibles. A l'inverse, ceux du FDF et d'Ecolo se sont distingués.

Un bon site web est essentiel durant la campagne électorale. Bon signifie dans ce cas non seulement de présentation agréable, mais aussi caractérisé par une stabilité technique. Ce dernier point n'était pas vraiment rencontré, surtout du côté flamand. L'entreprise de contrôle des sites web InternetVista, qui surveille impitoyablement les sites web concernés à l'occasion de quasiment tout événement important, a examiné entre le 1er avril et le 28 mai l'accessibilité des sites des dix grands partis démocratiques en Belgique.

Ce sont les partis flamands qui obtiennent les scores les plus faibles. Sur le site de la N-VA, une panne totale de pas moins de 51 heures a été enregistrée, alors que le site web de l'Open VLD était inaccessible pendant 7 heures. Ces deux sites web sont précédés au classement par celui du CD&V (inaccessible pendant 1 heure et 39 minutes), celui du SP.a (1 heures et 1 minute) et celui de Groen (35 minutes).

Du côté francophone, c'était quelque peu meilleur, même si de grandes carences ont quand même été observées sur les sites du PS et du MR, inaccessibles respectivement durant 3 heures et 44 minutes et 3 heures et 9 minutes. Ce sont les sites web du FDF et d'Ecolo qui remportent ce... suffrage avec un parcours quasiment sans faute caractérisé par un pourcentage d'accessibilité de 99,99 pour cent.

Nos partenaires