Les sites web de Dexia et Argenta le plus souvent 'absents'

03/02/10 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

La moitié des banques belges ne se distinguent guère sur internet. Voilà ce qui ressort d'une étude effectuée par le magazine Smart Business Strategies et Uptrends.com. C'est surtout Dexia et Argenta qui sont régulièrement aux abonnés absents.

La moitié des banques belges ne se distinguent guère sur internet. Voilà ce qui ressort d'une étude effectuée par le magazine Smart Business Strategies et Uptrends.com. C'est surtout Dexia et Argenta qui sont régulièrement aux abonnés absents.

En 2009, Argenta a ainsi été plus de 250 heures (plus de 10 journées entières) indisponible sur internet, alors que Dexia l'a été plus de cinq jours, Binck plus de 3 jours et ABN Amro plus de deux jours.

L'enquête a été menée sur l'année entière et a visé une vingtaine de banques, dont les quatre principales et plusieurs plus modestes, dont Argenta. Les enquêteurs ont également suivi des acteurs sur le net comme Rabobank.be et Keytrade.

Uptrends, un spécialiste du contrôle des applications internet, a examiné toutes les cinq minutes pendant un an les sites web et les applications en ligne des institutions bancaires. Les sites devaient être accessibles et, dans le cas de l'internet banking, un client devait pouvoir s'y connecter.

En gros, les performances ont été scindées en trois catégories. La première catégorie, avec Fortis et Rabobank notamment, se caractérise par une disponibilité de 100 pour cent. La deuxième, dont font partie ING, Keytrade et KBC, comprend en fait six banques offrant une accessibilité située entre 99,8 et 99,9 pour cent, un standard auquel aspirent aussi les entreprises d'hébergement.

Quant à la troisième catégorie, avec notamment ABN Amro et Fortuneo, elle n'atteint pas ce standard. Argenta ferme la marche avec une disponibilité moyenne de 97,1 pour cent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires