Les sites de réseautique nettement trop lents

10/01/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Les sites de réseautique, tels LinkedIn et Facebook, affichent de piètres performances web, conclut le spécialiste du contrôle WatchMouse aux termes d'une étude maison. Facebook s'avère même le plus faible de tous.

Les sites de réseautique, tels LinkedIn et Facebook, affichent de piètres performances web, conclut le spécialiste du contrôle WatchMouse aux termes d'une étude maison. Facebook s'avère même le plus faible de tous.

WatchMouse a examiné 104 sites web mentionnés sur la [page anglaise de Wikipedia consacrée au 'social networking']. L'entreprise a mesuré la vitesse à laquelle un site web est accessible à l'utilisateur, et donc celle de son chargement. Les [résultats] figurent sur un 'Site Performance Index' (SPI).

Un score SPI supérieur à 1.000, selon WatchMouse, correspond à une vitesse nettement trop lente pour un site web populaire. De l'étude, il ressort que beaucoup de sites web connus, comme Twitter, Windows Live Spaces, Friendster ou Last.fm, dépassent largement les 1.000. Ce qui est singulier, c'est que le très populaire Facebook se classe bon dernier avec un score de 6.629. WatchMouse trouve cela inquiétant, étant donné que son étude démontre aussi que les internautes ne veulent en moyenne attendre pas plus de 4 secondes sur une page web.

"Il est étrange d'observer que ces sites web populaires obtiennent de si piètres scores", déclare Mark Pors, CTO chez WatchMouse dans un communiqué de presse. "Il est surprenant qu'ils aient tant d'utilisateurs, alors qu'ils fournissent un service aussi pauvre. Avec la technologie Ajax (utilisée par la plupart des sites), ils devraient pouvoir fonctionner plus efficacement. Les sites concernés devront réagir et améliorer leurs performances, s'ils veulent rester populaires."

Le premier classé est Faceparty avec un SPI de 303, suivi par Tagged.com et aSmallWorld. Le belge Netlog ne se classe pas mal du tout (13ème) avec un SPI de 586.

Nos partenaires