Les sites d'actualité francophones se plantent après la tuerie de Liège

14/12/11 à 12:50 - Mise à jour à 12:50

Source: Datanews

Les sites d'information de RTL, Le Soir, La Dernière Heure et de la RTBF ont été submergés hier par le trafic suite aux événements qui se sont passés à Liège. C'est surtout le site web de RTL (rtlinfo.be) qui a connu des problèmes. Ce site a été inaccessible hier mardi pendant pas moins de 2 heures et cinq minutes. InternetVista, spécialiste belge du contrôle et du test de sites web et services internet, a suivi hier les 16 principaux sites d'actualité wallons et flamands, en l'occurrence 7sur7, Knack, Le Soir, L'Echo, La Libre, Le Vif, De Standaard, HLN et De Morgen, mais aussi la VRT (deredactie.be), la RTBF (rtbf.be) et RTL (rtlinfo.be).

Les sites d'actualité francophones se plantent après la tuerie de Liège

© Belga

Les sites d'information de RTL, Le Soir, La Dernière Heure et de la RTBF ont été submergés hier par le trafic suite aux événements qui se sont passés à Liège. C'est surtout le site web de RTL (rtlinfo.be) qui a connu des problèmes. Ce site a été inaccessible hier mardi pendant pas moins de 2 heures et cinq minutes. InternetVista, spécialiste belge du contrôle et du test de sites web et services internet, a suivi hier les 16 principaux sites d'actualité wallons et flamands, en l'occurrence 7sur7, Knack, Le Soir, L'Echo, La Libre, Le Vif, De Standaard, HLN et De Morgen, mais aussi la VRT (deredactie.be), la RTBF (rtbf.be) et RTL (rtlinfo.be).

Avec un 'uptime' (durée de fonctionnement) de 91,317 pour cent seulement, rtlinfo.be obtient un score assez piètre. Le site d'infos de RTL n'était manifestement pas prêt pour la masse de personnes qui voulaient suivre pas à pas l'évolution de la situation à Liège. En tout, le site a été, hier, inaccessible durant pas moins de 2 heures et cinq minutes.

Avec un 'uptime' de 98,472 pour cent seulement, le site du Soir (lesoir.be) a aussi connu pas mal de problèmes. Ce site d'actualité a été inaccessible durant 22 minutes sur une période de 24 heures. Le site de la RTBF occupe la troisième place avec un 'uptime' de 99,028 pour cent, ce qui représente 14 minutes d'inaccessibilité.

La Dernière Heure, enfin, a cafouillé pendant quatre minutes et a ainsi atteint un 'uptime' de 99,722 pour cent. Sur tous les autres sites contrôlés, flamands et francophones, la lumière est restée allumée toute la journée.

Temps de réponse Même si sur Twitter, l'on s'est plaint de plantages chez De Standaard Online (standaard.be), cela n'apparaît pas dans les chiffres publiés par InternetVista. Le site d'actualité flamand du groupe Corelio a enregistré un 'uptime' de 100 pour cent, même si le temps de réponse atteignait parfois 11,6 secondes à certains moments de pointe. Chez De Tijd (tijd.be), le temps de réponse a pu atteindre les 6,8 secondes, alors que HLN.be a enregistré un maximum de 8,5 secondes de temps de réaction.

Du côté wallon, La Dernière Heure s'est distinguée négativement. Sur dh.be, le temps de réponse a en effet atteint la minute et demie aux moments de pointe. Quand on sait que quasiment 60 pour cent des internautes laissent tomber et vont voir ailleurs au bout de quatre secondes d'attente, l'on ne peut pas parler dans ce cas d'un bon résultat...

Avec une durée de réponse maximale de 26,3 secondes, Le Soir (lesoir.be) a souvent éprouvé des difficultés, alors que 38,3 secondes pour le site web de la RTBF, c'est également loin d'être un bon score. Au niveau du temps de réponse, RTL (rtlinfo.be) a enregistré un maximum de 26,5 secondes, contre 14,1 secondes à la VRT.

En savoir plus sur:

Nos partenaires