Les services de renseignements américains doutent du software de Kaspersky

12/05/17 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Des membres des services secrets américains ont expliqué qu'ils contrôlent l'utilisation du software de Kaspersky au sein des pouvoirs publics américains. Ils agissent ainsi en raison des racines russes de l'entreprise de cyber-sécurité.

Les services de renseignements américains doutent du software de Kaspersky

Kaspersky. © .

Six membres éminents des services secrets américains ont tenu ces propos devant une commission du sénat américain. Ils se font du souci à propos du fait que les services de renseignements russes pourraient utiliser le software de Kaspersky à des fins d'espionnage, de manipulations ou d'attaques contre des infrastructures critiques aux Etats-Unis. Kaspersky aurait aussi engagé quelques employés qui auraient probablement des liens avec l'armée russe et les services de renseignements russes.

Le sénateur républicain Marco Rubio a demandé aux directeurs de la NSA, de la CIA et du FBI notamment s'ils se sentaient à l'aise en utilisant ce software. Tous ont répondu par la négative. Le directeur de la DIA (Defense Intelligence Agency) a affirmé que "nous tenons à l'oeil Kaspersky et son software" et que son agence évite d'utiliser les produits de cette entreprise.

Eugene Kaspersky, le fondateur de l'entreprise de cyber-sécurité éponyme, dément dans une session de questions-réponses sur Reddit que son entreprise entretient des liens avec les autorités russes. "Je suis avec tout le respect en désaccord avec l'avis de ces directeurs et je trouve regrettable qu'ils n'utilisent pas le meilleur logiciel sur le marché pour des motifs politiques", a déclaré Kaspersky.

Nos partenaires