Les secteurs des banques et des médias vont augmenter leurs dépenses IT

18/05/10 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Datanews

Les dépenses IT à l'échelle mondiale croîtraient cette année de 4,1 pour cent et ce, grâce aux banques et aux sociétés de médias.

Les secteurs des banques et des médias vont augmenter leurs dépenses IT

Les dépenses IT à l'échelle mondiale croîtraient cette année de 4,1 pour cent et ce, grâce aux banques et aux sociétés de médias.

Selon l'analyste de marché Gartner, les dépenses IT mondiales augmenteront cette année de 4,1 pour cent à 2,4 billions de dollars. Le cabinet d'analystes fait cependant observer que la situation économique actuelle est encore et toujours assez incertaine. Une nouvelle récession n'est même pas encore exclue.

La principale croissance dans les secteurs verticaux serait enregistrée par les pouvoirs publics (+ 6,2 pour cent à 248 milliards de dollars), suivis par la vente au détail (+ 4,7 pour cent à 149 milliards de dollars). Mais au sein des trois plus grands secteurs - banques, communication et fabrication -, il y en aurait deux qui enregistreraient aussi une très jolie hausse. Les dépenses IT dans le secteur bancaire devrait, selon Gartner, croître cette année de 4,6 pour cent à quasiment 397 milliards de dollars. Dans le secteur des médias, la croissance serait de 4,4 pour cent pour s'établir à 394 milliards de dollars. Gartner prévoit que ces deux secteurs généreront jusqu'en 2014 la plus forte croissance annuelle moyenne, à savoir 5,2 pour cent pour le secteur bancaire et 4,6 pour cent pour celui des médias.

Le numéro un en volume de dépenses, la fabrication, afficherait une maigre croissance de 3,1 pour cent à un peu moins de 429 milliards de dollars. Selon Gartner, cette hausse assez faible, le secteur continuera de la garder jusqu'en 2014. Ce qui est assez étonnant, c'est que les chiffres de croissance les plus bas seraient cette année enregistrés dans les soins de santé avec + 2,8 pour cent à 88,6 milliards de dollars. Le transport croîtrait lui aussi de manière quasiment aussi lente.

En savoir plus sur:

Nos partenaires