Les responsables IT visent l'hébergement et la virtualisation

18/12/06 à 00:00 - Mise à jour à 17/12/06 à 23:59

Source: Datanews

Le modèle hébergé et la virtualisation sont les modèles d'infrastructure ICT que les informaticiens privilégient. Le cabinet d'études et de consultance OTR a demandé l'avis de professionnels IT du monde entier à propos de leurs besoins et de leurs projets en matière d'infrastructure ICT.

Le bureau d'études OTR Group affirme que les CIO sont aux prises avec le problème de la rapidité de l'évolution technologique. Il en résulte que les infrastructures ICT doivent être nettement plus souvent mises à niveau que prévu, ce qui fait qu'il est toujours plus malaisé d'encore élaborer un 'business case' attrayant pour de nouvelles dépenses IT. Les entreprises et leurs responsables IT recherchent par conséquent non seulement la qualité, mais aussi un retour sur investissement (RoI) évident.Des conversations menées avec des professionnels IT en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, il apparaît que le modèle hébergé, par lequel les entreprises ne paient que pour les services et les logiciels dont elles ont besoin, gagne en popularité. En outre, 94 pour cent des entreprises européennes utilisant ce genre de modèle sont extrêmement satisfaites. La virtualisation des services et des applications connaîtra elle aussi un boom au cours des trois années à venir. Les avantages de cette technologie sont une efficacité supérieure, une gestion simplifiée, une meilleure sécurité et un meilleur planning de reprise après sinistre. En outre, l'impact des coûts en matériel se réduira au fur et à mesure que les prix des serveurs diminueront, selon OTR.Selon l'OTR Group, d'ici trois ans, nombre de fournisseurs ICT collaboreront afin de pouvoir fournir une infrastructure ICT robuste. Ce qui les incite à agir de la sorte, c'est le terrorisme (tant physique que dans le cyberespace) et les catastrophes climatologiques. Ces accords de collaboration devraient entre autres déboucher sur des standards pour l'ensemble du secteur.

Nos partenaires