Les réseaux jusqu'à 50 pour cent plus économiques

26/06/13 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Datanews

Au cours des cinq prochaines années, les réseaux seront jusqu'à 50 pour cent plus économiques. Voilà ce qu'on peut lire dans le Network Barometer Report de Dimension Data.

Les réseaux jusqu'à 50 pour cent plus économiques

Les réseaux de demain ne coûteront plus que la moitié du prix des réseaux traditionnels d'aujourd'hui. Telle est l'une des principales conclusions de la nouvelle édition du Network Barometer Report annuel de Dimension Data. Pour l'expliquer, l'intégrateur indique que toujours moins d'investissements seront nécessaires pour créer un réseau. Il évoque aussi un coût d'exploitation inférieur. Les réseaux de la prochaine génération seront en effet plus faciles à gérer, ils offriront un accès unifié, consommeront moins de courant et devront être moins refroidis.

Du câblé au sans fil

Le recul du prix s'explique aussi par le passage des réseaux câblés traditionnels aux réseaux sans fil. Selon Dimension Data - qui se base sur 1.200 entreprises interrogées -, la plupart des réseaux locaux actuels sont constitués à raison de quelque 80 pour cent de ports réseautiques câblés traditionnels par lesquels les utilisateurs sont individuellement connectés via Ethernet. Les 20 autres pour cent sont des ports WLAN offrant un accès réseau sans fil à des groupes d'utilisateurs.

La tendance BYOD ('bring your own device') au niveau mondial met cependant la pression sur ce rapport 80-20. Dimension Data s'attend même à ce qu'il s'inverse dans un proche avenir.

"Comparez un réseau câblé traditionnel connectant 100 utilisateurs finaux avec un réseau sans fil de la même taille, et vous constaterez bien vite que le réseau sans fil s'avère jusqu'à 50 pour cent plus économique, du fait tout simplement que pas mal de hardware - commutateurs LAN, contrôleurs LAN sans fil et câblage - s'avère superflu. Outre des économies substantielles, le réseau sans fil exige aussi moins de support d'exploitation et de gestion", déclare Filip De Maeyer, business development manager core/converged communication chez Dimension Data.

En savoir plus sur:

Nos partenaires