Les raisons pour lesquelles vous payez aussi pour l'iPhone, même si vous n'en possédez pas

02/12/13 à 14:07 - Mise à jour à 14:07

Source: Datanews

Apple conclut des contrats secrets avec des opérateurs télécoms, lesquels s'assurent que tout utilisateur mobile paie pour l'iPhone, même s'il n'en possède pas. Voilà ce que dévoile The Register.

Les raisons pour lesquelles vous payez aussi pour l'iPhone, même si vous n'en possédez pas

© Belga

Les contrats conclus par les fournisseurs télécoms avec Apple sont confidentiels, mais The Register a pu rencontrer des gens qui ont consulté ce genre de contrat.

Conditions rigides Ces sources affirment qu'Apple impose à ses fournisseurs des conditions rigides: ils sont en effet obligés d'acheter un nombre spécifique de nouveaux iPhone, même s'ils n'ont pas vu les appareils. A cela vient s'ajouter le fait qu'Apple ne reprend aucun appareil et ne rembourse pas les fournisseurs pour les iPhone invendus. Si les appareils se vendent mal, tant pis pour eux.

Et les risques sont grands comme le démontre le cas de l'américaine Verizon qui aurait acheté un trop grand nombre d'iPhone de la toute nouvelle génération et garderait sur les bras un stock d'invendus, dont la valeur oscillerait entre... 12 et 14 milliards de dollars.

Les clients en font les frais Finalement, les fournisseurs répercutent sur leurs clients les exigences rigides imposées par Apple. Cela implique que chaque abonné mobile d'une entreprise de téléphonie qui traite avec Apple - qu'il soit propriétaire d'un iPhone ou non - paie pour les iPhone invendus sous la forme de tarifs plus élevés.

Samsung copie partiellement les contrats d'Apple Selon les sources de The Register, les contrats d'Apple sont uniques, mais son grand concurrent Samsung tente quand même d'en copier quelques aspects: "Les contrats pour le Galaxy S4 sont quasiment aussi restrictifs que ceux d'Apple, à cette différence près que Samsung propose une gamme plus étendue de smartphones, de sorte que les opérateurs ont plus de choix."

Les iPhone 5S et 5C guère populaires Aujourd'hui, il se dit par ailleurs que les iPhone 5S et iPhone 5C se vendent moins bien que l'iPhone 5 l'an dernier. En paiera-t-on les pots cassés?

En savoir plus sur:

Nos partenaires