Les pseudo-antivirus rapportent 34 millions de dollars par mois

12/08/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Chaque mois, les attaques de 'rogueware' rapportent 34 millions de dollars (24 millions euros) aux cyber-criminels. Il s'agit là de logiciels antivirus factices qui invitent leurs utilisateurs à verser de l'argent pour annihiler de fausses menaces.

Chaque mois, les attaques de 'rogueware' rapportent 34 millions de dollars (24 millions euros) aux cyber-criminels. Il s'agit là de logiciels antivirus factices qui invitent leurs utilisateurs à verser de l'argent pour annihiler de fausses menaces.

Voilà ce qu'annonce l'entreprise de sécurité PandaLabs. Chaque mois, 35 millions d'ordinateurs environ sont pour la première fois infectés par du rogueware, ce qui représente quelque 3,5 pour cent de l'ensemble des ordinateurs, selon PandaLabs. Et d'ajouter que d'ici la fin du troisième trimestre de 2009, plus de 637.000 nouvelles versions de rogueware seront enregistrées.

"Le rogueware est devenu si populaire parmi les cyber-criminels du fait qu'il ne nécessite pas de voler des informations personnelles des utilisateurs, comme les mots de passe ou les numéros des comptes bancaires", déclare Luis Corrons, directeur technique chez PandaLabs. "En outre, les cyber-malfaiteurs sont toujours plus inventifs dans leur approche des victimes potentielles. Et le fait que Facebook et Twitter soient de plus en plus utilisés, facilite encore leur tâche."

Les recherches de PandaLabs révèlent que les distributeurs de rogueware sont principalement des Européens de l'Est recrutés dans des forums de piratage clandestins. En plus d'un montant variable sur chaque installation, ils empochent une commission comprise entre 50 à 90 pour cent sur chaque vente qu'ils réalisent.

Source: Belga

Nos partenaires