Les projets de sous-traitance gouvernementaux voués à l'échec

08/06/06 à 00:00 - Mise à jour à 07/06/06 à 23:59

Source: Datanews

La plupart des projets d'externalisation IT gouvernementaux sont voués à l'échec avant même qu'ils ne débutent vraiment. Voilà ce que déclare le PA Consulting Group après une étude.

"Malgré le fait que le personnel gouvernemental s'améliore, on ne lui donne pas les explications voulues, et cela génère une grande confusion et, en fin de compte, des dissensions. Et ce, nonobstant 30 années d'expérience", déclare Richard Harrison de PA. En outre, ajoute PA, les clients ne traitent pas le processus d'externalisation IT avec suffisamment de respect et ne prévoient donc pas assez de temps et d'efforts à lui consacrer.Selon les personnes interrogées, actives dans les services publics, le but du projet d'externalisation consiste à améliorer les services gouvernementaux. Lorsque la même question est posée aux fournisseurs, ceux-ci mentionnent les économies comme raison au projet. Seul un cinquième des fournisseurs déclarent que les clients communiquent correctement au sujet de leurs objectifs.Dans le cadre de l'étude 'Understanding Misunderstanding', PA a interviewé 300 directeurs, fournisseurs et conseillers IT en Europe, Asie et Amérique du Nord. La plupart des participants actifs dans les services publics étaient britanniques.

Nos partenaires