Les processeurs pour serveurs AMD basés ARM

18/06/13 à 13:52 - Mise à jour à 13:52

Source: Datanews

Sur la feuille de route du fondeur de processeurs AMD figurent non seulement de nouvelles puces Opteron, amis aussi des processeurs pour serveurs sur base de l'architecture ARM.

Les processeurs pour serveurs AMD basés ARM

En tant que fabricant de processeurs basés sur l'architecture x86, Advanced Micro Devices (AMD) a à l'occasion mis sous pression le numéro du marché, Intel, comme avec les processeurs Opteron pour serveurs. Sur une feuille de route, AMD donne à présent aussi davantage d'informations sur ses processeurs pour serveurs sur base de l'architecture ARM (à l'instar de la plupart des systèmes mobiles), comme nous venons par ailleurs de l'annoncer.

Concrètement, AMD visera en 2014 le processeur 'Seattle', une puce reposant sur le noyau ARM Cortex-A57 64 bits. Sa capacité de calcul serait de 2 à 4 fois supérieure à celle du processeur Opteron-X, la récente puce d'AMD pour le secteur des micro-serveurs. Le processeur disposerait de 16 coeurs et serait fabriquée selon la technologie 28 nm. Il prévoirait aussi une facilité 10 Gbit Ethernet et une interconnexion 'Freedom Fabric' pour une combinaison étroite des puces dans un système serveur. Par l'entremise de son adhésion à la 'Heterogeneous System Architecture Foundation', AMD prépare aussi les moyens permettant de transférer aisément du software entre plusieurs architectures de processeur.

Avec la gamme 'Seattle', AMD cible pleinement le marché des micro-serveurs qui, selon les experts et AND même, va croître de manière explosive dans les années à venir. Pour Andrew Feldman, corporate v-p et general manager server products chez AMD, d'ici 2016 - 2017, l'architecture ARM possèdera quelque 20 pour cent de parts du marché des serveurs. La raison principale en est le besoin urgent de centres de données, dont la consommation de courant devra être limitée le plus drastiquement possible et ce, eu égard au prix du courant électrique et aux coûts de refroidissement. L'année dernière, AMD avait du reste déjà racheté SeaMicro, un producteur de micro-serveurs.

En agissant de la sorte, AMD aiguise encore un peu plus le duel qui l'oppose à Intel. Lors de l'annonce de sa nouvelle architecture Silvermont pour le processeur Atom, cette dernière avait explicitement déjà insisté sur les possibilités offertes par ces puces sur le marché des serveurs.

Nos partenaires