Les problèmes ICT représentent un demi-jour par mois de perdu pour les utilisateurs

17/07/07 à 09:30 - Mise à jour à 09:29

Source: Datanews

Les problèmes informatiques empêchent les utilisateurs finaux de travailler au moins un demi-jour par mois. La lenteur des applications constitue la plus grande source d'irritation. Pour une partie des personnes interrogées, la mauvaise informatisation d'une organisation constitue même une raison de ne pas accepter un emploi.

Les problèmes informatiques empêchent les utilisateurs finaux de travailler au moins un demi-jour par mois. La lenteur des applications constitue la plus grande source d'irritation. Pour une partie des personnes interrogées, la mauvaise informatisation d'une organisation constitue même une raison de ne pas accepter un emploi.

Les tracas causés par des systèmes informatiques coûtent au moins un demi-jour par mois à chaque utilisateur. Et pour certains, cela monte à trois jours par mois. C'est ce qu'il ressort d'une étude de Citrix, qui a interrogé cent utilisateurs finaux dans des organisations internationales. Cette étude a été menée par le bureau Vanson Bourne.

Pour plus de 50% des personnes interrogées, une application lente constitue la principale source d'irritation. Un mauvais accès aux applications et aux données lorsqu'on est en déplacement arrive en deuxième place. C'est en tout cas ce que déclare 43% des personnes interrogées. Le temps qu'il faut au département ICT pour résoudre les problèmes est mis en avant par 42%.

Le stress et les frustrations ont, selon les utilisateurs, un effet néfaste sur la situation professionnelle et familiale. Pour 43% des personnes interrogées, une mauvaise informatique constitue une raison suffisante pour ne pas accepter un emploi.

Les utilisateurs finaux qui travaillent dans la prestation de services financiers sont les plus frustrés en matière de problèmes informatiques.Avec Computable

Nos partenaires