Les problèmes à la VRT révélateurs d'un manque d'intégration

08/02/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Les bulletins d'information de la chaîne flamande VRT sont encore et toujours aux prises avec des problèmes techniques. Ceux-ci sont en grande partie dus à une intégration très complexe des diverses plates-formes, associée à une surexploitation des nouveaux moyens numériques.

Les bulletins d'information de la chaîne flamande VRT sont encore et toujours aux prises avec des problèmes techniques. Ceux-ci sont en grande partie dus à une intégration très complexe des diverses plates-formes, associée à une surexploitation des nouveaux moyens numériques.

"C'est un projet particulièrement complexe. Il convient d'intégrer énormément de choses. Ce sera merveilleux si cela réussit, déclare un expert. Mais comme les problèmes s'accumulent, il faudrait penser à n'utiliser que les possibilités nécessaires." La VRT n'a pas opté pour un système intégré unique, mais pour deux plates-formes différentes, à savoir Avid, le système de montage, et Ardome, le système de gestion et d'archivage des médias. Les deux serveurs utilisent cependant différents types de fichiers qui doivent être à chaque fois convertis. Ils sont en outre reliés par un troisième serveur qui fait tourner Avid INEWS. Dans ce flux continu, les problèmes ne manquent pas. Mais c'est surtout la combinaison avec les autres serveurs de systèmes graphiques qui incrustent les textes dans les images ou fournissent les cartes et planisphères tournants (une solution d'Onyx) qui provoque une sollicitation complémentaire. Dans le nouveau format, 25 à 30 titres sont souvent mis en image et les prises de vue cinématographiques défilent derrière le présentateur. C'est formidable lorsque tout fonctionne parfaitement.

Chaque fois, il y a toutefois un élément de trois fois quinze secondes pour lequel un autre fichier est utilisé. Un montage préliminaire pourrait se traduire par un fichier unique. Contrairement à ce qui se faisait avant, les sous-titres ne sont pas non plus directement insérés au montage, ce qui pose problème. La demande en vue d'adopter une version allégée et de ne pas exploiter toutes les possibilités, revient donc provisoirement à prêcher dans le désert.

Nos partenaires