Les prix des télécommunications plutôt avantageux pour les petites entreprises

17/07/14 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Datanews

Les prix des télécommunications pour le marché non résidentiel en Belgique sont globalement plutôt avantageux pour les plus petites entreprises en comparaison avec les pays voisins.

Les prix des télécommunications plutôt avantageux pour les petites entreprises

Les prix des télécommunications pour le marché non résidentiel en Belgique sont globalement plutôt avantageux pour les plus petites entreprises en comparaison avec les pays voisins, ressort-il d'une étude de l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) présentée jeudi. Les prix des produits de télécommunications achetés séparément dans notre pays sont ainsi, pour la plupart des huit types d'entreprise définis dans l'étude, généralement parmi les moins chers. Les prix pour les types d'entreprises dont le profil de consommation en matière de téléphonie est élevé sont en revanche relativement chers.

Huit types d'utilisateur professionnel ont été définis dans cette étude, allant des entreprises individuelles aux PME comptant jusqu'à 50 utilisateurs des télécommunications. Chacun représente différents niveaux de consommation des produits de télécommunications, dans le cadre d'une offre conjointe ou individuelle.

Les plus petites entreprises belges sont globalement plutôt avantagées par rapport aux pays voisins que sont la France, l'Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, pointe l'IBPT. C'est particulièrement le cas des entreprises individuelles locales ou des professionnels travaillant à domicile. L'Allemagne est elle le pays le plus cher pour la plupart des différents profils.

Les prix des produits de télécommunications achetés séparément en Belgique sont pour la plupart des huit types d'entreprise parmi les moins chers par rapport aux pays voisins et les services de large bande mobile sont particulièrement concurrentiels, note encore l'IBPT.

Il ressort en outre de l'étude que la Belgique obtient de bons résultats pour l'internet haut débit et que la téléphonie mobile achetée séparément est plutôt chère en Belgique, ce qui est désavantageux pour les profils avec un usage mobile plus intensif.

Les offres conjointes obtiennent par contre un résultat inférieur à la moyenne par rapport à nos voisins et ne présentent pas d'avantage pour la plupart des types d'utilisateur professionnel, conclut l'IBPT, qui invite les entreprises concernées par l'étude à consulter les sites internet des opérateurs afin de trouver celui qui correspond le plus à leurs besoins.

(Belga/FT)

En savoir plus sur:

Nos partenaires