Les premiers messages évoquent un succès ISO pour OpenXML

31/03/08 à 11:40 - Mise à jour à 11:39

Source: Datanews

Notre titre doit cependant être considéré avec toutes les réserves d'usage. C'est en effet aujourd'hui que les chiffres définitifs sont attendus, mais même les rivaux de Microsoft semblent aller dans le sens de la reconnaissance d'OpenXML.

Notre titre doit cependant être considéré avec toutes les réserves d'usage. C'est en effet aujourd'hui que les chiffres définitifs sont attendus, mais même les rivaux de Microsoft semblent aller dans le sens de la reconnaissance d'OpenXML.

Même les blogs des défenseurs des standards ouverts annonçaient hier déjà que tout indiquait que Microsoft avait recueilli les deux tiers des voix nécessaires pour que son format de document OpenXML (OOXML) devienne un standard ISO. Il n'empêche que ces blogs se basent sur des sondages précoces effectués auprès de votants.

Sur Consortium.org, on peut même lire très précisément que la Norvège, la Tchéquie, la Corée du Sud, l'Irlande et le Danemark ont modifié leur 'non' en un 'oui'. Et que la Finlande a changé son abstention en un 'oui'. Par contre, le Kenya est passé d'un 'oui' à une abstention, et le Venezuela d'un 'oui' à un 'non'. De son côté, la Belgique s'est abstenue, comme vous aviez pu le lire sur ce même site web.

Tout comme lors du vote précédent, ce scrutin n'a pas été épargné par des éléments divers, surtout dans la phase préparatoire, où l'on a vu surgir des messages faisant état de collaborateurs et partenaires de Microsoft tentant d'influencer le vote.

Une reconnaissance ISO représenterait un énorme avantage pour Microsoft, surtout dans la lutte qu'elle livre à ODF (open document format) qui est un standard ISO depuis 2006 déjà, auprès des pouvoirs publics.

Nos partenaires