Les pouvoirs publics flamands économisent des millions en téléphonie

08/07/11 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Datanews

Les pouvoirs publics flamands ont à nouveau choisi Mobistar pour leurs services de téléphonie. Concrètement, Mobistar prendre en charge durant les 7 années à venir tant la téléphonie fixe et les numéros de marketing que la téléphonie mobile et le trafic de données pour l'ensemble des ministères et des agences flamands, le Parlement flamand, le gouvernement flamand et les organismes publics flamands. Si, au cours des 4 dernières années déjà, Mobistar avait été fournisseur, le nouveau contrat sur 7 ans prévoit des tarifs nettement revus à la baisse. Sur base de l'actuelle consommation de services et de volumes, les pouvoirs publics flamands ont fait leurs calculs. Pour la première tranche - qui couvre la téléphonie fixe vocale et les numéros de marketing -, le nouveau tarif est de 14,21 pour cent inférieur à celui de l'ancien contrat. Sur un an, l'administration dépense désormais 1,2 million d'euros; soit une économie de plus de 200.000 euros.

Les pouvoirs publics flamands économisent des millions en téléphonie

Les pouvoirs publics flamands ont à nouveau choisi Mobistar pour leurs services de téléphonie. Concrètement, Mobistar prendre en charge durant les 7 années à venir tant la téléphonie fixe et les numéros de marketing que la téléphonie mobile et le trafic de données pour l'ensemble des ministères et des agences flamands, le Parlement flamand, le gouvernement flamand et les organismes publics flamands.

Si, au cours des 4 dernières années déjà, Mobistar avait été fournisseur, le nouveau contrat sur 7 ans prévoit des tarifs nettement revus à la baisse. Sur base de l'actuelle consommation de services et de volumes, les pouvoirs publics flamands ont fait leurs calculs. Pour la première tranche - qui couvre la téléphonie fixe vocale et les numéros de marketing -, le nouveau tarif est de 14,21 pour cent inférieur à celui de l'ancien contrat. Sur un an, l'administration dépense désormais 1,2 million d'euros; soit une économie de plus de 200.000 euros.

Mobiles moins chers

Mais la véritable économie se situe dans la deuxième tranche, qui englobe la téléphonie vocale mobile, les communications de données et la fourniture de GSM, smartphones et tablettes (répartie en trois catégories et couvrant l'ensemble des marques). Alors que la partie mobile, avec plus de 13.000 cartes SIM, représentait l'an dernier une dépense de 1,75 million d'euros, les nouveaux tarifs négociés donnent une dépense de 1 million d'euros, soit une diminution de 42,29 pour cent. Compte tenu de la TVA, le nouveau contrat sur 7 ans des pouvoirs publics flamands génère donc une économie de plus de plus de 1 million d'euros.

A noter par ailleurs que les pouvoirs publics feront désormais office de centrale d'achat pour les administrations provinciales et locales. Celles-ci pourront décider en toute autonomie si elles souhaitent adhérer ou non au nouveau contrat de téléphonie flamand. Ici également, des économies pourraient être réalisées.

Ajoutons pour être complet que le nouveau contrat inclut également les applications machine-to-machine, comme les applications M2M pour la gestion des eaux de la Vlaamse Milieumaatschappij et les systèmes de trafic (zone 30, système de détection des files, tests de taxation au kilomètre à Louvain, etc.).

En savoir plus sur:

Nos partenaires