Les PME auront elles aussi la tête dans les nuages

14/11/08 à 10:10 - Mise à jour à 10:09

Source: Datanews

La jeune entreprise Thynx de Sint-Niklaas se targue de posséder la première solution globale capable de faire travailler les PME de manière entièrement mobile avec un bureau virtuel.

La jeune entreprise Thynx de Sint-Niklaas se targue de posséder la première solution globale capable de faire travailler les PME de manière entièrement mobile avec un bureau virtuel.

La solution se compose d'une infrastructure desktop complètement virtuelle, intégrant VoIP, unified communications et technologie de messaging. "Toutes ces technologies ne sont pas neuves en soi et sont déjà opérationnelles dans les grandes sociétés, mais nous sommes les premiers à proposer le mix complet aussi aux PME", indique Yves Blanquaert, managing director.

Thynx tentera de commercialiser sa solution via un canal de partenaires indirect. Selon Blanquaert, il existerait en effet un grand intérêt de la part des entreprises d'hébergement et du canal des revendeurs de proposer ce pack qui tourne en virtualisation Citrix avec Windows XP et toute une série de logiciels 'in the cloud', dont les applications ERP et CRM de Sage. D'autres grands noms tels Vasco (authentification), Juniper (pare-feu) et Proximus (données mobiles) adhèrent eux aussi au concept.

Tous les logiciels et l'ensemble des données des utilisateurs sont hébergées dans un centre de données équipé de matériel IBM et de serveurs de type lame. "La technologie idéale pour assurer la sécurité d'exploitation indispensable", déclare Blanquaert, qui a conscience que le point le plus délicat sera de convaincre la petite PME de centraliser désormais son infrastructure IT avec toutes ses données dans un centre de données. A l'instar de SaaS (Software as a Service), Thynx distingue même dans ce modèle un nouveau terme à la mode: WaaS, à savoir Workplace as a Service.

Les prix pour l'utilisateur final ne sont pas encore tout à fait fixés, mais Blanquaert évoque déjà 99 euros comme forfait mensuel par utilisateur: "Ce sera alors le prix de base sans la partie téléphonie. Avec cette dernière, nous tablons sur 139 euros par mois, y compris les frais de licence."

Cela fait deux ans déjà que Thynx tape sur ce clou. "Depuis l'introduction du Citrix Xen Desktop, nous avions enfin entre les mains le lien manquant pour finaliser le produit", explique Blanquaert qui espère lancer bientôt les premiers tests dans les entreprises et pouvoir donner le véritable coup d'envoi commercial en février prochain. "Une estimation réaliste. Nous menons des négociations qui vont bon train avec des revendeurs potentiels", ajoute-t-il encore rapidement.

Nos partenaires